forum rpg sisi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zhao Jiang Li ; you've never been so real

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 18:20


Zhao Jiang Li
When dreams become all I need...



Bonjour ! Je m'appelle Zhao Jiang Li, mais mes amis m'appellent Li. J'ai actuellement 19 ans et je suis né le 16 octobre à Pékin. Niveau love, j'avoue être célibataire et homosexuel. J'incarne Tao (Exo-M) et je suis un personnage inventé


caractère
Le caractère de Jiang Li est un peu particuliers et probablement modelé par son passé, par les sentiers sinueux qu’il a pris malgré lui et par les abandons vécus. Ce n’est pas un mauvais garçon et probablement personne ne pourrait tenir ce genre de discours à son sujet. Néanmoins, il n’en reste pas moins une compagnie pas toujours agréable et n’en est que trop peu conscient lui-même, ce qui n’arrange pas vraiment son cas. Jiang Li est un jeune homme très dépendant affectif et pourtant, il tente au possible de ne pas le montrer, par pure fierté. Il ne se l’avouera probablement jamais, mais dès qu’il s’attache à quelqu’un, il craint plus que tout que cette personne prenne le large et ne lui revienne jamais, ce qui le rend souvent jaloux et possessif. Il n’est pas rare de le voir hausser le ton en la présence d’un être cher et ce, parfois pour aucune raison valable. Il s’en veut toujours par la suite, car n’est pas non plus cruel ou suffisant, mais il n’en reste pas moins que c’est plus fort que lui.

Les crises d’angoisse sont fréquentes et souvent à cause de ses relations sociables. Jiang Li déteste être seul et fera son possible pour sortir souvent. Il appelle régulièrement des amis à lui pour aller à un endroit ou à un autre lorsque ses soirées lui semblent trop mornes et est très sociable, ce qui est plutôt étonnant vu d’où il vient. On est d’ailleurs souvent partant pour sortir avec lui, surtout dans les boîtes où il sait très bien s’amuser sans laisser qui que ce soit de côté. Néanmoins, une fois la musique arrêtée et la piste de danse désertée, Jiang Li se sent tout aussi vide que juste avant la soirée, comme si ses souvenirs n’étaient jamais suffisants. C’est depuis peu qu’il a commencé à s’évader dans ses rêves, mais comme tout ce qu’il entreprend, Jiang Li est aussi passionné pour ceux-ci… et de fait, ce qui aurait dût être banal dans un premier temps est devenu une addiction sans nom qu’il ne peut et, surtout, ne veut pas fuir.

Ses crises de nerfs guidés par une dépression jamais soignée mises à part, Jiang Li est un homme calme qui a appris l’art de la méditation en même temps qu’il suivait un entraînement intensif d’arts martiaux. Si ce n’était pas de cette maladie qu’il ne veut pas admettre, nul doute qu’il serait un homme tempéré, très doux et généreux. Il peut d’ailleurs l’être. Parfois, dans ses meilleurs jours, cette personnalité refait surface, faisant comprendre à ceux qui l’entourent qu’il aurait besoin d’une aide dont il ne veut pourtant pas. Ses vieux fantômes continuent donc de le poursuivre et Jiang Li est trop fier pour demander à quelqu’un de l’aider à les affronter. Peut-être que ses rêves pourraient l’y aider, en quelques sortes, si seulement il les écoutait un peu mieux… Mais, d’un naturel plutôt taciturne, Jiang Li n’est pas homme à parler de lui-même et encore moins de ses problèmes, qu’il en soit conscient ou pas.

Depuis qu’il a quitté le temple, Jiang Li est un homme qui aime prendre soin de lui-même. Parfois même considéré comme la diva de son groupe d’ami, il n’a pas honte à s’arrêter deux secondes devant une glace pour replacer une mèche de cheveux ou effacer un trait de khôl qui dépasse un peu. Il prend un temps infini dans la salle de bain et adoooore se prélasser sous une douche bien chaude, comme le gros chat qu’il sait si bien être ! Son style est chic et urbain et il ne se prive que très peu de dépenser des sommes assez folles pour s’acheter vêtements et accessoires ! Car, il ne faut pas négliger les accessoires, bien sûr… Au moins, c’est quelque chose qui le rassure et qui lui donne la confiance nécessaire pour vivre des journées moins pénibles que les autres.


☁️ ton dernier rêve : J'étais dans un champ de fleur. J'étais seul, mais pour la première fois de ma vie, ça ne me dérangeait pas. Au contraire, j'avais trouvé une paix intérieur que même des heures de méditation ne m'ont jamais amenés... ☁️ ton dernier cauchemar : Baozi me hurlait dessus, me disait que je n'étais rien, même dans un monde que mon subconscient avait fabriqué de toute pièce. Que je resterais seul jusqu'à ma mort. Est-ce que la solitude me fait si peur ? ☁️ ton familier idéal : Un tigre. On me dit souvent que le tigre est l'animal qui me représente le mieux, alors pourquoi pas ? ☁️ ta plus grande peur : De ne pas être heureux. Ça me tourmente, me poursuit et me fait pleurer parfois la nuit. ☁️ton plus grand rêve à réaliser : Être heureux.


histoire
En Chine, c’est un très grand honneur d’être élevé par des moines pour devenir un grand artiste martial et ça ne revient pas juste aux enfants qui sont réellement orphelins. Pourtant, lorsque les parents vont porter leur bambin de même pas trois ans aux bons soins des moines bouddhistes, ils le deviennent. C’est le premier abandon que Jiang Li a vécu et c’est sans contredit celui qui l’a le plus marqué, même s’il était encore tout jeune à cette époque. On lui retire son nom de famille et son prénom, ne lui laissant plus que celui qu’on veut bien lui donner. Jiang Li, soit « rivière calme ». Et le petit Jiang Li est tout à l’image de ce nom. Comme quoi, les prêtres savaient ce qu’ils faisaient. Mais ils ne sont pas des pères et encore moins des mères… Et si certains jeunes réussissent très bien à passer par-dessus tout ça, pas Jiang Li. Dès son plus jeune âge, malgré des séances de méditation plus longues que tous ses autres petits amis et des journées plus chargées en enseignement des arts martiaux, Jiang Li fait d’horribles cauchemars qui l’éveillent en pleurs, demandant à voir sa maman.

On fini par le punir sévèrement et si les cauchemars continuent d’aller et venir à leur fantaisie, Jiang Li n’hurle plus pour demander de l’aide, tremblant seulement en silence. Ses progrès en arts martiaux sont néanmoins conséquents et au bout de deux ans, alors que les petits ont tous cinq ans, on y va du choix des élus. Nouveau déchirement… Car les petits amis que s’était faits Jiang Li ne sont pas sélectionnés, contrairement à lui, et il doit donc continuer à faire route seul, encore une fois. Il ne pleure pas, cette journée-là, ayant bien appris que ce n’était pas digne d’un élève de ces temples sacrés et fermés au public. Toutefois, la nuit, les cauchemars reviennent plus réels que jamais et effrayés, pendant plusieurs semaines, l’enfant peine à dormir. Cette vie morne, rigide et effrayante continue ainsi pendant treize longues années. Jusqu'à ce qu’une nuit, alors qu’on commence à vouloir discuter avec lui d’une possible reconversion dans la prêtrise, Jiang Li ne décide de s’enfuir.

Il en est conscient aujourd’hui, malgré l’année passée et sa conscience qui n’est pas tranquille à ce sujet : ce fut la meilleure décision qu’il prit de toute sa vie. Et la première, à bien y songer… Jiang Li réussi à quitter la Chine, de peur qu’on le retrouve. Ça n’aurait probablement pas été le cas, mais depuis sa fugue, il peut difficilement mettre une petite paranoïa de côté. Il quitte donc pour la Corée du Sud, où il emménage rapidement à Séoul, grande ville que tout le monde connaît bien pour être la capitale de ce pays. Il s’y refait une vie au départ assez difficilement. Sans diplôme, il ne sait pas où aller pour trouver un travail et, plus important, de l’argent. Ses pas le mènent tout droit là où il connaît tout : un dojo. Il y donne à présent des cours de wushu et le fait très bien, comme seul un homme élevé seulement pour ça peut le faire. Ça lui permet de se payer un bel appartement en centre-ville et sûrement que Jiang Li peut être fier de ce qu’il est devenu.

Pourtant, son passé le poursuit… et la nuit, lorsqu’il ferme les yeux, c’est toujours pour rejoindre ces rêves. Toujours plus sombres, il a pourtant réussi à y trouver une petite lumière. Huan, ou surnommé Baozi. Sa petite brioche toute mignonne, un peu rondelette et qui le retrouve dans presque tous ses rêves. Ceux-ci ont commencé à être plus paisibles depuis que Baozi est là et Jiang Li ne se sent jamais si bien que dans un de ces rêves. Mais, à quel prix…?


Mannen'Yuki
Bonjour ! :3 Je suis Mannen'Yuki, j'ai 23 ans et je n'ai pas pu résister à ce contexte du feu de dieu. Vous nous sortez toujours des contextes hors du commun et c'est tout à fait à votre avantage ♥️ Je vais faire ma présentation dans l'heure qui suit et voilà, tout a été dit je pense xD *sèche toujours pour cette partie* Ah, ma petite brioche a demandé que Tao soit réservé, c'était pour moi ! Et je fais des rps d'environ 800 mots, je précise à cause de la limite très basse qui permet plusieurs genre de jeux ♥️ Finalement j'ai fais un mini pavé, cool :Det je t'aime Oigni  

Code:
[b]Huang Zi Tao (Tao ; Exo-M)[/b] » [url=http://neverwakeup.forumactif.org/u36]zhao jiang li[/url]
propriété de edenivore




Dernière édition par Zhao Jiang Li le Ven 6 Sep - 19:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 18:25

Bienvenue ! Vous êtes deux Tao ! 'o' !
Sur un autre forum je connais un Xiao Jiang Li XD ça me trouble !
Il vient de Beijing? C'est chou *^* je crois pas qu'on ait beaucoup de chinois ici ^^ !
Courage en espérant qu'on ait un lien quand même x) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 18:30

Merci !! ♥️ Je vois pour le second Tao, en effet... Mais ça fait quatre jours qu'il n'y a plus de nouvelles, alors je vais me permettre de continuer sur cette lancée. En plus j'ai presque fini mon caractère o_o

Et Jiang Li sera en Corée depuis peu, donc je suis sûre qu'un lien sera possible Very Happy ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 18:33

Mallaury est un irréel il peut avoir croisé Jiang Li n'importe où ;) ! Juste qu'il faut savoir si Jiang Li est assez déprimé pour voir apparaitre devant lui la représentation même de la Solitude **! Bref Bref **
Pressé de lire ce que tu feras de Tao ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 18:37

O_O

Il nous FAUT un lien. Je veux dire, ce que tu viens de dire c'est tout à fait Jiang Li. Je base tout mon caractère là-dessus...xD Il est posté d'ailleurs si tu es curieuse ♥
Revenir en haut Aller en bas
Brook S. Peyton
paradise
avatar

pseudo : eden / black leather
Messages : 320
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : miley cyrus

coincé depuis : je ne suis pas coincée, j'ignore même que c'est possible

MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 18:37

Coucouuuu
bienvenue sur le forum et chez toi !! j'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous
si tu as la moindre question, n'hésite pas à la poser, et FIGHTING pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 19:14

Merciiii ! ♥ J'ai terminé ma fiche \o/
Revenir en haut Aller en bas
Brook S. Peyton
paradise
avatar

pseudo : eden / black leather
Messages : 320
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : miley cyrus

coincé depuis : je ne suis pas coincée, j'ignore même que c'est possible

MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 19:21

félicitation
tu es validé(e)

Bienvenue officiellement sur le forum ! Tu viens de rejoindre le groupes des personnes réelles. Maintenant que tu as terminé ta fiche, et donc le plus gros du boulot, toute la partie rpg du forum s'ouvre à toi. Mais avant de commencer tes rps, va créer ta fiche de lien pour te faire de nouveaux amis. Pour pouvoir jouer, n'oublie pas que tu peux demander des rps. Si jamais tu comptes partir en vacances, n'oublie pas de nous prévenir pour ne pas être supprimé. Laisse court à ton imagination si tu as des suggestions. Et enfin, viens nous rejoindre dans le flood et sur la chatbox


propriété de edenivore


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nguyen Jun soo
hippie style
avatar

pseudo : oignon.vore
Messages : 176
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : kim sexy u kwon

passe temps : roucouler.
coincé depuis : que je suis hanté par mes rêves les plus fous.

MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   Ven 6 Sep - 21:22

MON CHATON MON BEBE MA MANNEN D'AMOUR! La groooosse bienvenue à la maison mon chaton! hiiii je suis trop contente que tu sois làààà ♥♥♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zhao Jiang Li ; you've never been so real   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zhao Jiang Li ; you've never been so real
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZHAO mâle Shih-Tzu 8 ans (né en 2000) SPA DOUAI 59
» [Mission D] - Pile, Chat Saignant. Face, Chat Saignant Epicé
» Kerry Kim Zhao, une coréenne est dans la place ! {By Kåre}
» Une exposition sur Golo Zhao, auteur de la Balade de Yaya
» Dynastie Nan Zhao

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and if we never wake up :: 
le réveil
 :: les fiches :: de présentation
-
Sauter vers: