forum rpg sisi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (abandonné) CHESHIRE CAT ; Monster made of shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (abandonné) CHESHIRE CAT ; Monster made of shadows   Lun 9 Sep - 4:14


You should be as dead

As your heart of ice...

La journée avait été longue et pénible pour Jiang Li. Il était sur pieds dès 6h ce matin après s’être couché à peine quatre heures plus tôt et vraisemblablement, on allait le forcer à répéter le même manège aujourd’hui aussi. Les horaires des professeurs du dojo pour lequel il travaillait avaient été revus puisqu’un d’entre eux venait tout juste de prendre sa retraite et que deux autres étaient partis… en lune de miel, oui. Rien de moins… Mais tout arrivait en même temps et forcément, ceux qui restaient se seraient damnés pour un peu de sommeil. Non seulement ils devaient faire des heures impossibles, mais ils devaient en plus faire un boulot très physique et qui demandait énormément de concentration. Difficile d’exiger à un élève d’être irréprochable lorsque l’enseignant dormait debout, naturellement… Et de fait, Jiang Li luttait un peu avec lui-même pour ne pas s’endormir pendant les séances de méditation. Heureusement, il était en pause et devait techniquement manger quelque chose d’assez soutenant pour terminer sa journée… Mais finalement, l’heure du dîner promettait d’être fort différente.

Le Chinois fit surtout l’erreur de se caller sur le futon nu d’une salle de repos vide en se disant le fatal « juste cinq minutes » qui ne pouvait jamais durer seulement cinq petites minutes. Et lorsque le jeune homme ouvre les yeux à nouveau, il lui semble que quelque chose est différent…  La luminosité. Il faisait à présent sombre dans le dojo. Comment était-ce seulement possible ?! On l’aurait réveillé bien avant ça… Forcément, on aurait vu qu’il manquait à l’appel, que ses effets personnels étaient encore sur place et on aurait fouillé l’endroit. Ça n’avait aucun sens.

« Eh… il y a quelqu’un ? », demande Jiang Li tout en frottant ses yeux d’une main. Il avait l’impression de ne pas encore avoir émergé de la brume du sommeil. C’était déplaisant et vu les ombres qui dominaient autour de lui, plutôt inquiétant. D’ailleurs, alors qu’il ouvre la porte coulissante pour sortir de la pièce –il lui semblait pourtant ne pas l’avoir fermé, c’est étrange–, il voit une ombre passer rapidement devant lui. Jiang Li sursaute, une exclamation surprise et effrayée se coinçant dans sa gorge. « Eh ! Qui est là ?! »

Si la première interrogation avait été prononcée dans un coréen fortement modifié par son accent naturel, la seconde avait néanmoins été on ne peut plus chinoise, surprise et peur oblige. Il aurait probablement pu faire demi-tour et retourner dans la pièce précédente, mais à quoi bon ? Il devait sortir d’ici. Alors plutôt que de suivre la silhouette, l’homme avance à pas rapides jusqu’à la salle principale du dojo. Le plan, c’était de rejoindre la salle des employés par celle-ci. Mais il s’arrête net en apercevant quelqu’un planté au milieu de cette grande salle d’accueil. Il le voit mal… très mal. En fait, c’était seulement une silhouette tracée par l’ombre des lieux. Et pourtant, il lui semblait que cette silhouette était indéniablement familière. Le cœur battant, Jiang Li prend lentement une position de combat. Parce que quelque chose n’allait pas… et il se sentait en danger…

Pas téméraire, mais ne manquant néanmoins pas de courage, Jiang Li reste sur place pour l’heure. Il lui semblait que s’il tournait le dos à cette chose, une sombre fatalité s’abattrait sur lui.

« Je ne suis pas réveillé, n’est-ce pas ? », demande finalement sèchement l’homme, commençant à avoir si pas une bonne maîtrise de ses rêves, une bonne idée de ses états. « Qui êtes-vous et que me voulez-vous ? Ne jouez pas au chat et à la souris avec moi… »

Il fronce les sourcils… mais se ressaisit. C’était idiot. Mais, il lui avait semblé que le mot « chat » avait fait frémir l’autre. C’était seulement son imagination qui lui jouait des tours ou n’avait-il pas lui aussi eu un frisson à ce mot, quoique très désagréable pour sa part ? Quelque chose se jouait présentement… Quelque chose d’important. Et Jiang Li n’arrivait pas à mettre la main dessus. Et il était à fleur de peau...


Dernière édition par Zhao Jiang Li le Mer 2 Oct - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (abandonné) CHESHIRE CAT ; Monster made of shadows   Mer 2 Oct - 21:38

À archiver (: J'ai pas trouvé s'il y avait un topic où avertir ;o;
Revenir en haut Aller en bas
 
(abandonné) CHESHIRE CAT ; Monster made of shadows
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and if we never wake up :: 
le réveil
 :: les anciens rps :: abandonnés
-
Sauter vers: