forum rpg sisi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Li Mei Yu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Li Mei Yu   Jeu 10 Oct - 17:04

Li Mei Yu
J'aimerais vivre aux pays des merveilles...


Bonjour ! Je m'appelle Li Mei Yu, mais mes amis m'appellent Yuu. J'ai actuellement 18 ans et je suis né le 20 avril à Shanghai. Niveau love, j'avoue être un éternel célibataire... et homosexuel en plus de ça... Ce qui me vaut une vie difficile... J'incarne Xi Luhan et je suis un personnage inventé


caractère
Mei Yu pourrait être considéré comme une âme en peine. Pourtant, à le voir comme ça, ce n'est pas ce qui saute aux yeux. Lorsque l'on observe le jeune garçon, on peut voir une personne douce et polie, toujours souriante et pleine de vie. C'est ainsi, il ne cesse jamais de sourire. Qu'il soit poli, gêné, amusé, triste, mélancolique, forcé... ça reste un sourire, et il ne quitte jamais ses lèvres. Or, bien souvent, il n'en a pas envie. Mais il le fait tout de même. Pour son frère, parce qu'il sait qu'il serait terriblement triste en apprenant que son jeune frère n'est pas heureux. Le seul moment où Mei Yu ne se force pas, c'est lorsqu'il câline son frère aîné, son adorable frère. C'est vraiment sa raison de vivre, sans lui, il aurait déjà arrêté de se battre.

Très protecteur envers lui, Jun est bien la seule personne pour qui Mei Yu serait capable de se rebeller et de hausser le ton. Lui, et sa défunte mère. Oh non, n'insultez jamais la mère du garçon, ou vous aurez affaire à un chaton enragé. Même une personne inoffensive peut devenir dangereuse, avec la rage nécessaire. Évidemment, il est tout aussi fortement déconseillé de s'en prendre à son grand frère. Un lien extrêmement fort le lie avec Jun, un lien pur et rempli d'amour fraternel. Il serait capable de donner sa propre vie pour que son aîné en ait une meilleure. Alors s'il apprend que quelqu'un aurait levé la main sur lui ou autre... Son habituel visage doux se déformera sans attendre en moue haineuse. Ne jamais sous estimer le pouvoir du lien du sang.

Mis à part son adoration et la force qu'il est capable de dégager pour son frère et sa mère, il est assez soumis. Très serviable, même envers les personnes qui lui marche dessus , il n'est pas du genre à la ramener, même si on le bouscule dans un couloir, au point de le faire tomber durement par terre. C'est d'ailleurs son quotidien. Mais il ne dit rien. Il encaisse les coups silencieusement, souriant toujours après comme si c'était le seul moyen pour qu'il ne craque pas. Au départ il était agressé pour le fait qu'il soit très efféminé mais rapidement, son homosexualité a été remise en cause. Petit et chétif, il ne ressemble en aucun point à un homme.

Mei Yu est assez craintif à cause de ces nombreux traitements et humiliations. Jamais il ne se déclarera à un garçon, et jamais il n'avouera qu'il est homosexuel. Tout le monde s'en doute, mais il n'a jamais rien révélé. Si ça avait le malheur de s'apprendre, son cas s'aggraverait sûrement. C'est pour cette raison qu'il se croit faible. Il n'a jamais osé revendiquer ses goûts, et se battre pour ce qu'il est. Il n'a jamais osé repousser les coups, se plaindre, ou essayer de changer les choses, enfin, il ne l'a fait qu'une fois. Il sait que ce n'est pas la solution de se laisser faire, mais pour lui, il n'y a aucune solution. Sa santé est elle même assez faible, et son corps est frêle.

Il a une très mauvaise estime de lui, mais ça, il ne l'a jamais montré à personne. Malgré tout ce qu'il a pu endurer, il ne s'est jamais plains à son frère, préférant lui montrer un frère fort, toujours là pour lui. Jun étant aveugle de naissance, Mei Yu a toujours pris soin de lui, malgré leur 2 ans d'écart.

Malgré les nombreux efforts du plus jeune, ces sourires sont de gros mensonges. Au fil des années, son état mental s'aggrave, et se mentir à soi même, et à la seule personne qu'il aime devient très dur. En état avancé de dépression, il s'est souvent demandé pourquoi sa vie était telle qu'elle était. Pourquoi était-il venu au monde. Quelle utilité avait son existence ? Il provoque la haine, et le désir malsain de faire souffrir, alors c'est peut être de sa faute en fin de compte ?
Malgré sa tristesse et son incompréhension face à la vie, toutes ses douleurs sont silencieuses. Il n'en parle pas et continue d'avancer. Le jour où son frère n'aura plus besoin de lui, il n'aura plus besoin de vivre. C'est ce qu'il s'est toujours dit. En parti à cause de sa vie difficile, mais aussi de son lien fort avec son frère. Une vie sans Jun est impossible pour lui. Ça lui fait vraiment peur d'y penser, alors ne parlons même pas d'imaginer.

Avec son grand frère, sa vie a un côté doux, enfantin et pur qui lui permet de survivre face à ce dur monde appelé Réalité. Ils ont tout de même une centaine de bons souvenirs, de rigolades...  Grâce à lui, il a découvert ses passions très jeune: Le violon, et le chant. Sa seconde passion, il a pu la vivre rapidement, rentrant dans la chorale de l'école, du collège, du lycée, et même de l'église. Mais le violon... Il a pu avoir des leçons jusqu'au collège. Même s'il était très doué, c'était sa mère qui lui payait les leçons. Elle avait même payé son violon... Or, à sa mort, son père a refusé de payer les leçons, jugeant cette activité comme un gaspillage incommensurable. Cependant, Mei Yu s'entraîne de lui même, jouant lorsqu'il a le temps. Il chante aussi beaucoup, parfois avec son frère, ou alors lorsqu'il se sent très triste et qu'il ne peut plus faire semblant. Il aime beaucoup chanter les poèmes que leur chantait leur mère, lorsqu'ils étaient enfants.


quel est le début du rêve dans lequel tu es coincé : Ce rêve n'était pas différent des autres. Tout à commencé dans cette pièce. Une pièce vide. Vide de couleurs, de sons, de joie, de tristesses, de vie, de mort. Vide de tout. Puis j'aperçois un violon dans un coin de la pièce, mon violon. Sans que je ne sois surpris, j'y aperçois du sang... Pourtant, je n'hésite pas à le prendre en main et commencer à en jouer, faisant ainsi vivre la pièce et tomber les murs. Après ce petit moment, j'ai erré dans un bâtiment vide de tout lui aussi, avec mon violon à la main. J'ai la sensation d'avoir marché longtemps... Jusqu'à ce que je trouve une pièce, avec de la lumière qui s'en échappait.
Oui, j'oubliais de préciser qu'il faisait nuit et que le bâtiment était plongé dans une semi obscurité apaisante. C'est dans ce bâtiment où je suis tombé sur cette personne. Elle ne m'inspirait rien de mauvais... Dans ce monde là, je n'ai pas la force de me mentir. Alors, lorsqu'elle m'a sourit, je n'ai pas cherché à savoir si c'était vrai ou faux, je me suis assis à ses côtés,en boule, et je lui ais compté tout mes malheurs. Il n'y a bien que dans cet endroit que je m'octroie le droit d'accepter la douleur, sans l'enfouir au plus profond de moi, camouflé par un sourire forcé.☁

depuis quand es-tu coincé dans ton rêve : Depuis mon accident. C'est en quelques sortes une libération... Je pense pouvoir dire que ça fait deux ou trois jours ? Je ne saurais le dire avec exactitude, peut être qu'en réalité, j'erre depuis une dizaine de mois ? D'années ? ☁

apprécie-tu le monde des rêves : Oui et non. Ici, je n'ai pas cette impression constante que je ferais mieux d'être mort, et que je ne mérite pas d'être heureux. Mais d'un autre côté, mon précieux grand frère, Jun n'est pas avec moi. Une vie sans Jun ne vaut pas la peine d'être vécue, et puis, il a besoin de moi.☁

ta plus grande peur : Que mon frère soit livré à la réalité, en pensant que je l'ai abandonné. ☁


histoire
Mei Yu est un jeune homme né d'un père chinois, un criminel jusqu'à l'os, et d'une mère chinoise, naïve au possible qui est tombée amoureuse de la personne qui mettra fin à ses jours plusieurs années plus tard. Tout aurait pu être bien plus noir pour ce garçon de 18 ans, s'il n'avait pas eut un grand frère. Son portrait craché jusqu'à un certain point... Mei Yu mesure tout juste 1m62 pour 42 kilogrammes et encore... Les deux centimètres énoncés ne sont pas loin de la légende urbaine. Son corps est pourtant très bien proportionné. Chacun de ses membres est d'une finesse tout ce qu'il y a de plus harmonieux. Sa peau est blanche, mais pas dans l'exagération et... Il est imberbe. Pas un poil sur le torse, les jambes et les bras.
Son aine également ne possède pas grand chose, même pas un duvet.

Ce qui le caractérise, c'est ses yeux de biche, sa bouche rosée et pulpeuse, ainsi que son petit nez adorablement courbé. Habituellement, il est châtain clair, même si sa couleur est plus foncée.
Pourtant, Mei Yu possède une certaine sensualité, sans doute due à sa pureté. Son cou possède deux grains de beauté, et Jun possède les deux mêmes. Même diamètre, même emplacement ce qui est très étrange. Le plus âgé ressemble beaucoup à son frère, si ce n'est qu'il a l'air sensiblement un peu plus vieux que lui.

Les deux enfant sont nés à Shanghai. Les premières années de vie furent les plus belles pour les garçons. Ce n'est qu'à partir de leur 7 et 5 ans que tout commença à se corser. Leur père était devenu alcoolique, ce qui accentua son côté violent et impulsif. Malgré tout, il ne tapait que sur sa femme.
Les coups n'étaient pas très graves au début, mais rapidement, ça a dégénéré. Jusqu'au jour où les enfants avaient atteint leurs 14 et 12 ans. La pauvre femme fut retrouvée, morte par coups et blessures, dans la rue en face de sa maison. La seule raison pour laquelle le mari ne fut pas enfermé, c'est parce qu'il avait un bon alibi. En sachant qu'il s'était arrangé pour ne pas être aperçu par son plus jeune fils ce jour là, les enfants confirmèrent que leur père n'était pas rentré chez eux ce soir là.

La lumière ne fut jamais établie sur ce triste « incident », et même si Mei Yu était certain que sa mère avait été assassinée par son père, il n'a jamais eu le courage, et surtout, de preuves. Il ne voulait pas non plus faire plus de peine à son grand frère qui n'aimerait pas perdre leur seul parent restant, aussi pourri soit-il.
Après l'enterrement, le jeune garçon qu'il était décida d'être le meilleur frère possible, afin de protéger son précieux frère. Il savait que c'était ce que sa mère aurait voulu, que son petit Jun soit heureux comme il était. Ainsi, il mit au dernier plan ses propres problèmes, pourtant déjà assez graves. Au collège, il recevait des lettres de menaces dans son casier, celui-ci était régulièrement tagué et peinturluré. Il avait aussi l'habitude d'être coincé par des camarades violents dans les toilettes des garçons, derrière le collège, ou même dans les vestiaires.

Pendant ces moments là, on l'insultait en groupe, on le bousculait, et même parfois, on le frappait. Les élèves ont prit l'habitude de lui taper dessus en dernière année de collège. Plus Mei Yu grandissait, et plus il semblait provoquer la haine et le dégoût parmi beaucoup de ses camarades. Pourtant, chaque année, il devenait plus beau et mignon. Malgré ça, il a toujours été seul, sans ami. Même si le jeune homme dégage cette aura de douceur pure, personne n'a jamais osé l'approcher. D'une part, il y a ceux qui n'osent pas l'approcher, de peur de devenir la cible des brimades à leur tour, et d'autre part, il y a ceux qui le pensent inaccessible.

Dans les lieux d'études, il était persécuté, et chez lui, il devait se débrouiller seul. Oui car son père est souvent en déplacement. Le père de famille arrive à se procurer de l'argent, sûrement de manière illégale... Mais au moins, il paye tout les frais pour ses enfants, sans néanmoins leur montrer une réelle affection. Ça serait sans doute inutile, il sait que quelque part, assassiner leur mère a brisé quelque chose d'important, qui ne pourra jamais être réparé. Cependant, il ne veut pas faire de dépense inutiles, et selon lui, du violon pour un garçon, c'est un énorme gâchis. Il préférerait que son fils fasse un peu de gonflette pour muscler un peu son corps de crevette.

Mei Yu n'aime pas du tout le sport, en particulier de par sa santé fragile. Il a longtemps eu des problèmes de poumons. Et avec les régulières corrections qu'il se prenait, c'était difficile d'être en forme. Il a toujours réussi à ne pas alerter son frère avec ses blessures, simulant souvent une pudeur maladive grâce à une habilité au mensonge exceptionnelle. Lorsqu'il s'agit du bien être de son frère, il donne toujours le meilleur de lui même.

Il lui a permit de s'épanouir, et de garder un de ses sourires. Le plus important. Un sourire de joie, empli de sincérité. Chaque jour, il était heureux, parce qu'il pouvait voir son frère, le voir évoluer, s'amuser avec lui, l'aider à travailler... Même s'il est dépressif, il ne veut pas jeter l'éponge. Il veut croire en un monde sans toute cette haine, cette souffrance. Et ça devait bien exister, après tout, tout ce qu'il faisait avec Jun l'éloignait de ses problèmes, de cette noirceur qui essayait tant bien que mal de dévorer son cœur fragile.

Rejeté à cause de son homosexualité, de son physique de fille... Mei Yu se pense laid et sans aucun charme. Il ne recherche même pas l'amour, persuadé que ce n'est pas pour lui. Il est beaucoup mieux à veiller sur son frère.
À son entrée au lycée, Mei Yu a commencé à avoir de sérieux problèmes. Les propos comme les coups, étaient beaucoup plus violents qu'au collège. Il se faisait clairement harceler. Heureusement, une infirmière adorable le prit sous son aile. Elle avait un air à sa mère. Douce, compréhensive, et excessivement maternelle. Oui, elle lui ressemblait vraiment... À chaque fois qu'il était envoyé à l'infirmerie, il lui racontait un semi mensonge pour éviter de trop l'inquiéter, et ils discutaient tout les deux. Parfois aussi, il révisait dans l'infirmerie, parce que oui, il avait de bonnes notes. Mais c'est parce qu'il a toujours beaucoup travaillé. Il voulait montrer l'exemple à son frère, et rendre fière sa mère.

C'est d'ailleurs peu après les résultats de l'examen final au lycée, que Mei Yu reçu sa dernière raclée. Les dernières années, ses fameux « camarades de classe » voulaient marquer le coup. Se défouler après les examens et se créer des souvenirs « drôles » avant de rentrer à la fac. Ainsi, le moyen était tout simplement de taper sur le jeune Mei Yu. Malheureusement pour le pauvre garçon, cette fois-là fut la fois en trop. Il était coincé dans les toilettes, ces fameux toilettes. Un groupe de cinq garçons ont commencé à lui taper dessus, donnant des coups de pieds, et des coups de poings.

Ils avaient bu, et peut être fumé aussi... Quoi qu'il en soit, un des cinq poussa violemment le garçon qui glissa pour se cogner durement le haut du crâne contre le rebord du lavabo. Après cette chute, son corps meurtri et ensanglanté ne bougea plus. Il ne remua plus, il ne gémit plus sous la douleur.

Il ne respirait plus.

Et les stupides « enfants » , ou monstres, paniquèrent. Quelques minutes après, une ambulance fut appelée, les jeunes hommes arrêtés. Par chance Mei Yu ne succomba pas à ses blessures, il resta paisiblement plongé dans un espèce de long songe, protégé de la réalité qui avait bien faillit avoir raison de lui. Tout le monde dans la réalité apprit ce qu'il endurait en silence. Mais... Il est trop tard. C'est ce qu'à pensé le jeune garçon, lorsqu'il se retrouva dans cette pièce vide de tout. Dans ce rêve sans fin. Ne pas se réveiller, est peut être le sauvetage qu'il attendait ? Et s'il pouvait être heureux de cette manière ? Et si ce rêve éternel était la solution à son mal être grandissant ?

« Je préfère renaître dans un monde nouveau, plutôt que de rester dans cette réalité où j'ai été rejeté . »

La seule chose qui l'empêche de pleinement se laisser aller dans ce doux rêve, ou peut être cauchemar, c'est son frère. Il a la sensation qu'il est avec lui. Quelque part dans ce monde étrange. Mais il ne sait pas comment, ni pourquoi. Peut être est-ce leur lien de sang ? Ou bien est-ce leur amour fraternel ? Dans tout les cas, le garçon compte bien retrouver Jun. Et si par malheur, il se trouvait être dans cet « autre endroit », dans la Réalité, et bien... Il fera tout ce qu'il pourra pour y retourner. Il le pense toujours, une vie sans son grand frère ne vaut pas la peine d'être vécue. Qu'elle soit réelle, ou pas.


pseudo
Alors... Je suis Hamumu ! C'est un de mes nombreux surnoms  . Eumh... J'ai 19 ans, et cette année je rentre en première année de fac, donc je serais présente un minimum, sinon, je préviendrais dans les absences ^^~ . J'aime beaucoup le contexte ici *^* ! Et les personnages ont l'air très intéressant =D ! Désolée du retard encore, et je suis impatiente de rp avec vous <3

Code:
[b]Xi Luhan (Li Mei Yu; Caught out of the world)[/b] » [url=http://neverwakeup.forumactif.org/u23]Li Mei Yu[/url]
propriété de edenivore


Dernière édition par Li Mei Yu le Dim 13 Oct - 13:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Li Mei Yu   Jeu 10 Oct - 17:07

[DOUBLE POST]

Il s'agit d'un post que je vais supprimer, bien entendu ^^ ! Je voulais juste prévenir, j'étais Lee Miguel, mais j'ai décidé de changer de personnage ! Ainsi, je vais modifier l'histoire et le caractère <3
Revenir en haut Aller en bas
Brook S. Peyton
paradise
avatar

pseudo : eden / black leather
Messages : 320
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : miley cyrus

coincé depuis : je ne suis pas coincée, j'ignore même que c'est possible

MessageSujet: Re: Li Mei Yu   Jeu 10 Oct - 17:30

bonne chance à nouveau pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Li Mei Yu   Dim 13 Oct - 13:47

Voilà ! J'ai fini ma présentation <3
Revenir en haut Aller en bas
Brook S. Peyton
paradise
avatar

pseudo : eden / black leather
Messages : 320
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : miley cyrus

coincé depuis : je ne suis pas coincée, j'ignore même que c'est possible

MessageSujet: Re: Li Mei Yu   Dim 13 Oct - 14:00

félicitation
tu es validé(e)

Bienvenue officiellement sur le forum ! Tu viens de rejoindre le groupes des personnes coincées. Maintenant que tu as terminé ta fiche, et donc le plus gros du boulot, toute la partie rpg du forum s'ouvre à toi. Mais avant de commencer tes rps, va créer ta fiche de lien pour te faire de nouveaux amis. Pour pouvoir jouer, n'oublie pas que tu peux demander des rps. Si jamais tu comptes partir en vacances, n'oublie pas de nous prévenir pour ne pas être supprimé. Laisse court à ton imagination si tu as des suggestions. Et enfin, viens nous rejoindre dans le flood et sur la chatbox


propriété de edenivore


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Li Mei Yu   Dim 13 Oct - 15:17

Bienvenue à toi~ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Li Mei Yu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Li Mei Yu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and if we never wake up :: 
d'entrée de jeu
 :: qui es-tu, que fais-tu ? :: OWI T'AS REUSSIS
-
Sauter vers: