forum rpg sisi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Ven 8 Nov - 20:36


La journée avait été.. affreusement..ennuyeuse ? C'était le mot, oui. Exceptionnellement -ou pas-, je n'étais même pas aller en cours aujourd'hui ! Non même pas, je suis rester avec mes amis.
Assis sur un muret, on avait parlé de tout et de rien comme à notre habitude, certains regardaient les femmes passer devant nous, d'autres sifflait ! C'est logique, habituelle pour nous.
Mais bien vite, l'ennuie avait fait son entrée dans la bande, je n'avais rien envie de faire.. Ah si ! Je voulais m'endormir, retrouver le monde des rêves.
Lorsque j'étais plus jeune, le monde des rêves était..un échappatoire ! Ouais c'est ça, dans vos rêves, tout est rose, tout beau, tout doux ! Alors que dans la vie réelle, chaque décision prise à un impact direct sur votre vie. C'est pourquoi, j'adorais aller m'endormir, me réfugier sous mes couvertures douillette. Pourtant, dans mon esprit, ça n'a pas tellement changé. Sauf que.. maintenant, le monde des rêves est plus complexe, lorsque l'on si perd, on peut y rester des années sans se réveiller.
Mais jusqu'à présent, je ne me suis pas encore perdu, une chance pour moi ! Mais j'ai sans cesse envie d'y retourner, j'attends juste le moment où je peux m'endormir pour essayer de le retrouver..

Lors de l'un de mes rêves, un homme m'a fait...Hm.. tombé de haut ? J'avais prit l'habitude de.. contrôler la plupart de mes rêves, de leur faire prendre la tournure dont j'avais envie, du moins, de le faire tourner à mon avantage ?
Mais quelqu'un m'avait réellement fait tourner la tête, son visage angélique...ses yeux, sa bouche... Au départ, je voulais..m'amuser ? Je sais exactement ce que les gens aiment entendre, monde réel ou pas, on veut tous la même chose non ? Quelqu'un qui s'intéresse à vous. C'est ce que j'ai toujours voulu moi aussi, donc.
Mais plus les minutes passaient, moins mes paroles devenaient...toute faite ? Peu à peu, je m'intéressais réellement à sa personne. Ce qu'il faisait ici, ce qu'il aimait.. Tout ses petits détails qui rend la personnalité de quelqu'un incroyablement...attirante pour vous.. Cette attirance avait été aussi forte que nos corps n'ont pu résister à celle-ci... Des heures durant, nos corps, esprits se sont connecté entre eux.. Comme deux aimants impossible à décoller..
Mais une chose avait tout gâché sur le moment, ouais.. Mon réveil ! Une sonnerie stridente avait retenti et m'avait ramené au monde réel...

Ça fait maintenant.. plusieurs semaines que j'essaye de le retrouver sans succès, quelque chose me dit que ce n'est peut-être pas possible de retrouver Mallaury mais l'espoir fait vivre non ? Quitte à rester bloquer.. Je dois absolument le trouver...
Frottant mes cheveux, je tournais en rond dans l'appartement loué par mes parents, rien de bien imposant mais suffisamment pour trois personnes. Mes géniteurs n'étaient pas présent cette semaine, je pouvais donc dormir autant que j'en avais envie.. Malheureusement pour moi, je ne peux dormir que lorsque la fatigue se ressent...
Mais pour le moment... Rien ne venait.. Il était.. dix heures remarque, j'avais le temps mais je devais le rechercher encore cette nuit, je voulais donc dormir le plus vite possible. Hey ! Les somnifères peut-être ? Ça marcherait peut-être pas Hm..

Autant essayer après tout ? Je ne risque rien après tout.. je me dirigeais vers la salle de bain, mes parents devaient bien avoir ce genre de médoc' non ? Je fouillais dans l'armoire à pharmacie, scrutant le nom de chaque boite, tube de médicaments que je trouvais. Ah enfin ! Les voilà ! "Pas plus d'un à la fois" ? En même temps, je veux pas finir dans le coma non plus !
Un seul suffira largement, je n'ai pas l'habitude de prendre ça de toute manière..donc je devrais m'endormir rapidement ? Je récupérais la boite avant de me diriger vers le canapé, allumant l'écran, je m'affalais sur le canapé, regardant la boite avant d'avaler dans une grimace de dégout l'affreux cachet censé me faire dormir.
Allongé sur le canapé, tête sur l'un des bras, je repliais ma jambe droite tout en fixant les acteurs présent dans l'écran, ils s’affairaient, encore un film pourri... Je zappé un bon nombre de fois jusqu'à trouver un film qui semblait... potable disons.
Au bout d'une quinzaine de minute, mes paupières se firent affreusement lourde, je luttais pour ne pas qu'elle se ferme mais sans même le contrôler, je sombrais dans le sommeil que j'avais moi-même déclenché.

L'endroit qui m’apparus lors de mon sommeil était..inconnu pour moi. Des formes s'activaient dans tout les coins. Je ne distinguais rien pour le moment..
Quelques secondes plus tard, un fond sonore me fit sursauter, les formes présentent quelques minutes plus tôt formait à présent des personnes qui dansaient tout autour de moi. J'étais... dans une boite de nuit ?! Je tournais un peu sur place, les visages défilaient sous mes yeux, me donnait affreusement le tournis d'ailleurs...
Mais quelque chose me stoppa dans mes réflexions, pourquoi.. pourquoi chaque personne avait.. quelque chose qui me faisait pensé à mallaury ?! L'un avait la même coupe de cheveux où la couleur, l'autre la même bouche, un autre les vêtements ?!
Je m'avançais dans la foule, scrutant les personnes autour de moi. Mais qu'est ce que c'était cette fois ?!

Au bout de cinq minutes, je trottinais vers quelqu'un ! J'avais juré voir Mallaury, il était ici aussi ?! Posant ma main sur l'épaule d'un homme que je croyais être lui, un mouvement de recule avait été déclenché par réflexe lorsque cette personne s'était retourné.. Non ce n'était pas lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Ven 8 Nov - 21:32

Tout les jours...Puis-je parler de jour? Non ce n'est pas certain ...Chaque fraction de seconde que je passe ici...Le-le temps n'a aucun pouvoir sur ce monde pourtant je le sens s'étirer sur la longueur quand je n'ai rien à faire, quand aucune âme en peine ne m'appelle. Je geins ,j'ai mal à la tête il n'y a jamais de silence ici, il faut savoir que nous sommes sans cesse tourmenté par notre propre représentation, cette terreur que je ressent à chaque fois que je me retourne et que je ne vois rien ni personne derrière moi. Ce vent glaciale qui vient me gifler le visage et me force à avancer , à continuer d'arpenter ses couloirs lugubres où aucuns murs n'est là pour délimité la route à prendre du néant à éviter .Mon cœur se serre encore, j'essaye de ne pas crier ,de ne laisser aucune émotion remonter jusqu'aux portes de ma gorge sèche, après tout je ne suis qu'un irréel, un être créer dans l'unique but de forcer les gens à se sentir seul, les pousser au suicide dans la vie réel pour espérer de les voir atterrir ici .
Les Hommes sont des incapables même se donner la mort ils sont incapable de le faire correctement . Je hais profondément cette race, ils se sentent tellement important qu'ils nous créer tous à l'heure image , il n'y a que l'apparence qui compte puisqu'ils oublient tous de maquiller nos personnalités. Nous en venons à n'être que des réceptacle de ce qu'ils sont au plus profond d'eux ,ce qu'ils cherchent à tout pris à masquer . Celui qui m'a mit au monde ,celui qui m'a fait naitre dans cette torpeur ,dans ce noir si profond qu'on ne pourrai même pas discerner la moindre lumière à des centaines de mètre ...Je le hais, le muscle vitale qui fait mine de battre dans ma poitrine  se gonfle de rancœur à chacune de ses remises en questions, à chaque souvenirs que j'essaye de faire resurgir . Qui a osé me réaliser et me laisser là ensuite ,comme un simple chien qu'on laisse sur le bord d'une autoroute les veilles de vacances.

Je fais porter ma voix, je rugis de rage même si aucun son ne quitte ma gorge, le silence étouffe mes cris , il les noie dans les méandres de son souffle saturé .Aucunes oreilles ne pourraient percevoir ce qui me rend fou, je me concentre assez pour ne pas faire attention au son de ma respiration ,celle affolée que j'essaye avec peine de garder enfouit. J'aurai beau courir, me jeter à terre, taper fort du pied ou du poing aucun bruits n'en résulteraient ...c'est à en perdre l'esprit ,encore heureux que je n'en ai pas .

Le second être dit dormeur, que je hais le plus c'est cet homme ,ce sale adolescent pas foutu de respecter ce qui viennent distraire ses nuits. Quel con ai-je été cette nuit là.. Première fois que je me suis laisser faire ,comme un abruti, un novice ... Il avait les mots, ses sourires et ses regards m'ont laissés espérer comme si les choses pouvaient être aussi simple dans un monde ou les chimères dominent et dictent leurs lois . Est-ce simple?! Est-ce simple de n'être qu'un souffle qui se perd ! Qu'un être imaginé qu'on oublie à peine le jour levé?! N'est-ce pas douloureux d'être voué à une telle éternité ?! La Solitude ,cette tare que je traine n'en aura jamais fini de me ronger ! De noircir mon être et mon semblant d'âme ! J'ai cru ,bêtement que cet imposteur serai le bon: l'élu . Mais il n'en était rien ,berné ,berné comme une jeune fille qu'on déflore et que l'on jette ensuite ! Qu'étais-je pour lui?! Qui serai capable de me répondre ....?!

A genoux les mains ouvertes devant mon visage je force mes yeux à les imaginer ,mais comment faire quand nous ne sommes pas créer dans ce but là? J'aimerai pouvoir rêver, penser à autre chose que ce pourquoi je suis ici ... Un murmure, une voix au loin, puis de la musique . Une lumière vient titiller mon iris en coin . Je tourne la tête tout en me redressant ,je n'ai plus la notion de l'espace, j'essaye d'avancer mais je réalise que je recule ,je me retourne pour en réalité reprendre le même chemin. La tête en bas je finis par sauter ,pour en vérité tomber un genoux à terre sur un bitume glacé et sale d'une rue piétonne . Je me redresse sans perdre de temps je m'engage dans une petite impasse faiblement éclairé, un lampadaire vacille , comme à chaque fois son trait est abstrait ,le rêveur se trouve dans les entrailles de ce bâtiment ,voilà pourquoi tout ce qu'il y a autour n'est que fioriture, l'esprit d'un réel ne peut porter aussi loin.

La musique est assourdissante elle est de plus en plus fréquente les jeunes séoulites n'ont vraiment aucune originalité, même en dormant ils s'imaginent coucher, se droguer et boire . Pathétique.
Je serre les poings en arpentant cette espace dégagé ,le monde commence à peine à arriver, c'est assez méthodique ,ils sont tous placé de sorte à ne pouvoir quitter ce carré ...ce minuscule endroit étouffant et où la température est doublée .
Je tousse un bon coup, pourquoi ai-je été appelé ici? Je me dirige vers un point stratégique ,le bar . Ma tenue est simple , approprié pour la soirée, mes cheveux blonds attirent les regards pourtant j'ai encore du mal à bien discerner les visages de ces danseurs imaginaires. De quel subconscient viennent-ils tous?

Je me sens être saisit par le bras, sans douceur cette prise me pousse à reculer sur la piste, j'en tomberai presque .Qui est capable de toucher un irréel si ce dernier ne lui fait pas face ? je tourne sur place ,l'atmosphère devient de plus en plus pesante comme la musique qui n'est plus qu'un vrombissement assourdissant , les lumières aux plafond tournent si vite qu'elles finissent par se mêler entre elles ne formant plus que des faisceaux psychédélique . Pourquoi sont-ils tous blonds?! Suis-je tombé dans le piège d'un irréel? Je suffoque , ma tête va explosée si je n'arrive pas à sortir de là . Doucement je recule quand certaines de ces ombres sans face s'avancent vers moi , ma respiration affolée devient à présent bruyante... mon dos moite rencontre bientôt celui chaud d'un corps bien réel , légèrement plus grand. Faisant volte face je me décompose quand mon regard croise les yeux de son propriétaire ...

Je comprends alors.

Combien de temps c'est écoulé depuis notre première rencontre? Depuis quand attendais-je cet instant? La foule de danseurs se fait moins oppressante ,plus normal. Les regards ne sont plus dirigé sur nous, sur moi. Je ne sais pas comment agir, dois-je m'enfuir? Comme le lâche que j'ai toujours été?

"T-toi..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 8:28


Mon regard dévale chacune des personnes présentes ici, pourquoi l'atmosphère m'oppresse autant ? J'aime être entouré alors pourquoi j'ai cette sensation dans ma poitrine ? L'air devient affreusement irrespirable... Mon souffle devient moins régulier...
J'étais prêt à arriver à la porte quand une forme humaine m'avait barré la route, m'obligeant à reculer de quelques pas, pourquoi ne voulait-il pas me laisser passer ? Pire que tout.. Pourquoi les personnes sur les côtés se rapprochaient aussi de moi ?!
Je reculais sans savoir où j'allais, leurs visages devenaient de plus en plus menaçants, leur carrure beaucoup plus imposante... Je ne pouvais rien faire à par reculé.. Je ne peux pas les toucher alors que faire d'autre à par ça ?
Mais au bout de quelques minutes, j'heurtais quelqu'un.. Ou quelque chose peut-être ? Les seules personnes que je pouvais toucher étaient les irréels.. et jusque là, je n'en avais pas eu..
Je me retournais..C'était bien quelqu'un oui...Mallaury... Il était là ? Mais comment ne l'avais-je pas remarqué ?

"T-toi..."


Pourtant mon attention ne fut pas pour sa voix, cette voix qui résonnait dans mon esprit depuis notre rencontre... Les formes autour de nous qui constituaient les danseurs disparaissaient à leurs tours, lentement... La musique assourdissante se stoppait aussi, il n'y avait plus aucun son.. L'atmosphère était différente à présent..
Les lumières avaient elles aussi disparu..
La boite de nuit était à présent vide, seul Mallaury et moi étaient présent, l'endroit semblait à présent abandonné depuis quelques années, de nombreuses boules de poussière était par-ci par-là..
Le sentiment qui m'avait oppressé avait laissé place à celui que j'avais ressenti lors de mon réveil...Une certaine solitude.. Mon cœur se crispait alors que mes yeux regardaient tout autour de nous. Je connaissais trop bien ce sentiment... Avant le lycée, ce sentiment était une part habituelle de moi, pourtant avant que Mallaury ne fasse surface, je ne l'avais pas ressenti...

Finalement, mon regard s'était reposé sur lui.. celui que j'avais cherché pendant des nuits...
Il avait parlé.. nos regards s'étaient croisés une nouvelle fois... Je ne sais pas trop à quoi devait ressembler mon expression.. elle devait sûrement être.. moins pleine d'assurance que d'habitude..

"Pourquoi lorsque je te cherche, je ne te trouve pas.. Depuis que je me suis réveillé, je te cherche mais pas moyen de te retrouvé ! Et..Et pourquoi l'endroit a changé..."

Je ne comprenais rien du tout... C'était la première fois que son rêves changeaient en cours de route... Ça me déstabilise.. Le silence m'effrayait, il fallait que je sorte de cet endroit... sinon... je vais m'étouffer.. Mais je ne voulais pas laisser Mallaury ici.. Maintenant qu'il est là, je ne veux pas m'en aller maintenant. Je posais ma main sur son poignet, le tirant vers la porte que j'ouvrais.. je voulais trouver une rue, un vent frais pour me rafraichir la tête mais.. au lieu de ça, ce fut une nouvelle fois la boite de nuit dans laquelle nous étions déjà...

"Waw ~~"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 16:07

Des banderoles à moitiés brulées jonchent le sol. De la poussière recouvre le parquet et les tables, je remarque même que d'épaisses toiles d'araignées se sont étirées autour des carafes et des verres à pieds. J'avale difficilement ma salive, nous ne sommes plus éclairés que par la lune qui traverse les vitraux des fenêtres aux rideaux salement amochés, ronger par les mythes et par l'humidité qui règne en maitre ici.
Je fronce les sourcils je suis habitué à se revirement de situation, mais le fait de me retrouve face à lui me déstabilise. Je tente de garder mon calme j'aimerai lui foncer dessus, l'étrangler jusqu'à ce qu'il perde réellement connaissance.

Tout mon inimité pour lui transparait dans mon regard, à chaque inspiration j'ai la sensation de lui voler son air, son regard devient plus troublé et son teint livide. Sans le vouloir je dois le faire souffrir lui inspiré l'envie d'être réconforter ou pire de s'enfuir sous le poids de cette souffrance: la Solitude. Réalise dont que tu es seul ,que personne ne viendra à ton secours, que ton état n’intéresserai même pas ta propre mère .  Je ferme les yeux, il faut que je me contrôle que je ne réponde pas à tout ses élans de violence, à ses flashs qui viennent modifier ma perception des lieux.

Mensonge .

Je serre les poings , j'ai tellement envie de me défouler ,comment ose t-il prononcer de pareil choses? On sait tout les deux qu'il n'a jamais cherché à me retrouver et même si le fait qu'il m'ait reconnu me trouble je ne peux pas me laisser bercé d'illusion une nouvelle fois . Je vais lui faire regretter , il n'aurait jamais dû vouloir jouer avec moi il va s'en mordre les doigts .Sa main chaude agrippe mon poignet glacé, je n'oppose aucune résistance je suis trop choqué pour . Où compte-t-il nous mener ? Sommes nous réellement dans son rêve ou dans un de ces paradoxes incontrôlable ? J'en ai la réponse quand en poussant la porte par laquelle je suis entrée nous retombons une nouvelle fois dans cette salle de bal désinfecté. Ni une ni deux je pousse un grognement de rage et abats mes deux mains dans son dos, le poussant violemment en avant jusqu'à le faire tomber. Je ne lui laisse le temps de rien ,très vite je me précipite sur lui et le saisit à la gorge. Je ne peux pas empêcher de crier ,sans prononcer le moindre mot je laisse mes yeux à présent bleu marine se plonger dans les siens noircis par la pénombre.

Mes doigts osseux se resserrent sur sa gorge mat, comment peut-il paraitre si sûr de lui? Il croyait quoi? que j'aillais lui sauter au cou?! Je ne l'ai pas attendu pour que nous nous retrouvions ! Je voulais me venger ,lui faire payer cette souffrance et solitude doublé après son passage. Comment a-t-il pu croire que je serai touché par ses mensonges?!

"Tu n'es qu'un chien !"

Nous roulons sur le parquet sale ,parsemé d'ordures ,poussières , bouts de papiers et morceaux de verres qui s'y mélangent et finissent par s'accrocher aux mailles de nos vêtements .Ses cheveux sont salit par cette poudre grise , moi je m'écorche le dos des mains , je sens quelques échardes me piquer les jointures mais je n'arrête pas pour autant , même quand je me retrouve sous lui. Sommes nous dans son rêve ou pas?! Parce que là je m'inquiète vraiment ,comment aurait-il pu avoir l'avantage sur moi si ça n'avait pas été le cas? Je rage encore plus, ma colère grandit et mes yeux s'assombrissent de plus en plus, mes cheveux restent quant à eux blonds ,chose vraiment déroutante quand on sait qu'ils sont ,tout comme mes iris, des indicateurs de mes humeurs.
Ho Joo aurait se genre d'ascendant sur moi?

"Lâche moi ! Je veux te tuer ! Te faire souffrir! Te broyer les os, que tu en trembles jusqu'au moment de rejoindre ton monde! Tu n'es pas un ami, tu n'es rien !"

Je ne le reverrai peut être jamais ,alors autant me venger maintenant ,pour être sûr de ne rien regretter .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 16:53


Mes yeux parcouraient le salle qui je regardais après avoir ouvert la porte, pourquoi l'endroit était exactement le même ? C'était mon rêve.. je devrais pouvoir le contrôler non ?!
Mais avant même que je ne me retourne, deux poings s’abattent sur mon dos, avec une telle force que je me retrouvais à quatre pattes, sur le sol. Je fis rapidement volte face mais je n'eus pas le temps de me relever puisque Mallaury prenait place sur mon ventre et serrait ma gorge...  Ses doigts se ressaieraient de plus en plus, causant ma suffocation. J'avais d'ailleurs un peu de mal à reposer mes mains sur ses poignets, sa rage me déconcertait... Pourquoi était-il autant en colère ? Je ne comprenais rien du tout..

"Tu n'es qu'un chien !"

Nous avons roulés plus d'une fois sur le sol avant que ma force ne se manifeste, mes mains restés sur ses poignets avaient bloqués ses bras contre le sol poussiéreux. Mon teint était devenu livide, je reprenais difficilement ma respiration..
Sa colère se manifestait par ses iris beaucoup plus sombre qu'au départ... Un chien ? Je ne savais même pas comment réagir... par la même colère et violence où seulement calmement ?

"Lâche moi ! Je veux te tuer ! Te faire souffrir! Te broyer les os, que tu en trembles jusqu'au moment de rejoindre ton monde! Tu n'es pas un ami, tu n'es rien !"

Me tuer ? Mais pourquoi ? Mes yeux se plissaient d'incompréhension totale... Que pensait-il de moi pour le moment ? J'aurais aimé pouvoir lire dans ses pensées et savoir précisément ce qui se passe...
D'un geste brusque, je claquais une nouvelle fois contre le sol, la mâchoire serré, ma colère commençait à monter aussi..

"Tu crois vraiment être capable de me tuer Mallaury ?! Tu crois que ça m'amuse d'être ici hein ?! Tu crois que j'ai que ça à foutre de me paumer dans un endroit pareil ! Je suis pas là pour le plaisir ! Je suis venu pour retrouver quelqu'un ! Et si t'es trop bête pour te rendre compte que c'est toi, c'est ton problème ! Je ne t'ai rien fais bordel, rien de mal ! Pose une nouvelle fois tes mains sur ma gorge et c'est moi qui te ferais souffrir ! C'est compris ?!"

J'avais l'impression qu'à chaque mot que je prononcés m'enlevais une épine qui serrait mon cœur. Ma colère se voyait elle-aussi, ne pas comprendre d'où venait sa colère et sa violence me mettait hors de moi.. De plus, le fait qu'il essaye de m'étrangler avait rapidement fait baisser le niveau de tolérance que j'avais. Mallaury ou pas, personne ne me touche, surtout pour me faire mal !
Les os de ma mâchoire se voyaient très clairement, celle-ci était serré, comme si au moindre millimètre d'ouverture, j'allais en mourir..

Je ne bougeais pas de sur son bassin, mes mains tenaient toujours fermement ses poignets, je ne voulais pas qu'il soit prit d'une énième crise de violence.. Le sourire que j'arborais habituellement avait totalement disparu, de nombreux sentiments se bousculaient... La colère, la solitude... Croyait-il réellement que j'étais capable de me servir de lui ? Au départ, je comptais m'amuser ouais mais avant même que nos corps ne succombe à la tentation, j'étais déjà sincère... Pourquoi ne le comprenait-il pas ?!
Je regardais une nouvelle fois autour de moi, pourquoi le décor changeait une nouvelle fois ?! Mes émotions en étaient la cause ?
La boite disparu rapidement, une lumière vive avait éclairé nos deux personnes... Un grand bâtiment avait fais son apparition dans mon dos, l'ombre de celle-ci était d'ailleurs visible.. Les formes qui étaient présente quelques minutes avant avait refait leurs apparition.. Mais ce n'était plus des adolescents que je voyais.. Non, mais des enfants, du moins.. des collégiens... On était dans une cours de récré ? Mon emprise sur Mallaury fut réduite à néant, je me redressais, tournant sur moi-même. Pas cet endroit.. Mon collège... les années les plus abominables de ma vie...
Je m'étais décomposé sur place quelques secondes plus tard... pourquoi mon rêve prenait ce genre de tournure ? Pourquoi n'étais-je plus capable de contrôler ce que je voyais ? A présent... mon rêve était la réplique exacte de ma vie réelle lorsque j'étais plus jeune.. Je voyais tout, d'un autre oeil..mais c'était la même chose. Les brimades, les harcèlements...Mallaury était peut-être la cause ? Le sentiment de solitude avait été..plus que présent lorsque cet épisode de ma vie était arrivé.. Ça ne pouvait être que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 17:49



Je respire fort, J'essaye de lui faire lâcher prise, je tape mon dos contre le sol .Je sers les poings avec une telle force que je sens mes ongles s'enfoncer dans la chaire de mes paumes. Je le fixe , essayant de faire passer toute mon aversion, toute la colère que je ressent envers lui juste par le regard ,faute de pouvoir le frapper .
Il me parait vraiment en colère ,il me fait presque peur .J'essaye de me défaire de sa prise , mes cris de rage se change en gémissement plaintifs. Je n'ai plus vraiment confiance, je suis en position de soumission et cela m'embarrasse . Je ferme les yeux, son ton ne laisse aucun doute , il est encore plus en colère que moi ...J'avale difficilement ma salive, qu'il se calme c'est moi qui ai été bafoué,  lui n'a aucune raison de l'être !

"Lâche moi j'ai dis!"

Mes cuisses claquent contre ses flans, je veux vraiment qu'il me laisse je suis écrasé, acculé ,à bout de souffle ...Mon torse se soulève de façon irrégulière, désordonné et douloureuse ...Il est crispé, je lis dans son regard qu'il est contrarié, je l'ai poussé à bout mais il ne comprends pas pourquoi je suis dans un tel état .Il ne connait pas ce monde, il n'a aucune idée de ce qu'il peut s'y passer ...de ce qu'il fait subir à ceux qui ont le malheur d'y errer seul. Je ferme les yeux il a laisser une brèche se former sans le vouloir il me laisse entre voir des choses , des choses qu'il a vraiment voulu enfouir très profondément . Tout bouge autour de nous, j'en ai la tête qui tourne .Quand je rouvre les yeux je ne suis plus allongé mais debout ,prés d'un arbre sur lequel je prends appuie . Je suis désorienté, je tourne la tête, sur la gauche puis sur la droite .Je suis clairement plongé dans un souvenir à lui ,est-ce mes tentatives qui ont fait éclater ce rêve ? Ce souvenir douloureux?

Je reste là, pantois , une main serrée contre mon torse. Ho Joo est debout au milieu de tout ces enfants, il me parait perdu, qu'est ce qui se passe au juste?! Il tourne la tête vers moi ,quoi pourquoi je lis de la colère dans ses yeux je n'y suis pour rien ou en tout cas ce n'était pas volontaire ! Je recule ,je fais quelques pas sur le coté il me fait peur ,moi qui voulais lui faire ravaler ses sourires et ses regards confiants, je n'ai qu'une envie ,qu'il redevienne comme il y a encore cinq minutes.
Je ferme les yeux, mon dos rencontre le grillage qui délimite la cour entière. Le vent souffle fort, je me reçois plusieurs feuilles d'arbres en pleins visage, sommes nous en automne?
Du chahut attire mon attention, j'arrive à m'extraire de là sans tomber entre les  griffes du rêveur qui cherche à me mettre en pièce. Je m'approche de l'attroupement étant très surpris d'y découvrir au centre un enfant à la peau basanée roué de coups, moqué par une bande d'enfants aux expressions affreuses .Tout est exagérer ,des cris à l'impression d'exclusion que la petite victime ressent . J'aimerai lui tendre la main mais je ne peux le faire, c'est un souvenir et non une personne réel qui rêve ...je ne peux donc rien faire juste observe impuissant.

Où est passé Ho Joo?

Un gémissement m'échappe quand je le sens me saisir violemment par les épaules, il me pousse rageusement au sol, mon souffle m'est coupé un temps alors que je recule, m'aidant de mes mains pour me retourner à quatre pattes. Il va vraiment me passer à tabac et je ne suis pas en position de force ,parce que je suis dans son rêve cette fois .Je frissonne sous le froid du bitume , une boule de feu se forme dans mon ventre quand un coup y est porté, est-ce lui qui m'a cogner ? Je me retrouve sur le dos encore une fois ,les bras en croix pour protéger mon visage, je n'y suis pour rien  !

"Arrête !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 18:37


Tout est..pareil que dans mes souvenirs, les grilles, les arbres, le bâtiment, l'immense cours.. et même les élèves.. Leurs visages sont..aussi net, même..moi au centre de la bande d'enfant, mes vêtements, tout est si..réaliste...
J'avais un peu tourné sur moi-même...jusqu'à voir Mallaury..adossé à l'arbre, ce chêne était l'endroit où je m'asseyais souvent. Ma colère était plus que palpable, pourquoi faisait-il ce genre de chose ? Que lui ais-je fait pour qu'il veuille autant me faire souffrir ! Comment pouvait-il savoir que ce souvenir était..l'un des plus enfouis en moi ?
J'entendais mes propres cris, mes deux mains se pressait sur mes oreilles, les cris de douleur ressenti par mon moi collégiens me faisait.. mal à moi aussi..

Je ne voulais pas être aussi vulnérable face à lui, il représente la solitude..je ne veux pas qu'il se sert de ce souvenir pour me faire mal..
Ma mâchoire se serre un peu plus lorsque je vois Mallaury regarder..la scène qui se déroule au milieu de la cour.. Je ne veux pas qu'il le voit..Qu'il..me voit comme ça ! D'un pas rapide, je le rejoignais, plaquant mes paumes sur ses épaules, je l'envoyais sur le sol d'un geste brusque. Il ne devait pas voir ça ! Je ne veux pas !
Je le regardais se redresser à quatre pattes, d'un coup de pied dans les côtes, il s'écroule une nouvelle fois.. Je me retiens de ne pas le frapper un peu plus !

"Arrête !"

"Pourquoi tu fais ça hein ?! Ça t'amuse ! Qu'est ce que je t'ai fais hein ?! Je t'ai fais mal quelque part ?! Je t'ai blesser ?! Non ! Alors pourquoi tu m'obliges à voir ça ?! Ça m'a suffis une fois ! Pas encore !"

Je reculais de lui, mais comme un idiot, en reculant, je m'étais écroulé par terre. Me rasseyant, je le regardais. Pourquoi n'arrêtait-il pas ce qu'il faisait là ? Un sursaut me pris lorsque la sonnerie qui indiquait la reprise des cours avait retenti, la troupe qui se trouvait autour de mon moi plus jeune s'était dissiper. Je me regardais, le collégien qui était moi-même essayait de se redresser.

"Ho Joo !"

Mon visage s'était retourné vers un garçon a peine plus vieux que le petit martyr. Je me souviens de lui, il essayait sans cesse de m'aider, mais pour ne pas qu'il devienne lui-même la cible harcèlement, j'avais toujours refusé. Celui qui avait prononcer mon prénom était venu m'aider bien sûr..
Posant mes paumes sur le sol, je me redressais, m'approchant des deux collégiens. J'aurais aimé m'aider moi-même à me relever. Mallaury était-il au moins conscient de ce que cet épisode avait comme effet sur moi ? Mon cœur se serrait dans ma poitrine, comme si une multitude de pointes le transperçait. Mes yeux me brulaient aussi, non, pas maintenant, il ne fallait pas que je pleure comme un idiot ! Je frottais mes yeux, essuyant la moindre stupide larme qui pourrait couler.
Je me retournais vers Mallaury, qu'est ce qu'il allait faire maintenant ? Aller plus profondément dans mes souvenirs ? Ceux que j'essayais de cacher et d'oublier le plus possible...
Je m'approchais d'un pas rapide, posant mes mains sur son t-shirt pour rapidement le relever.

"Arrête, toi !"

Mes mains avaient lâcher son t-shirt, mes yeux rougis et mon visage à la limite de la décomposition trahissait totalement mes émotions. Allait-il s'en servir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 19:20

J'ai peur ,j'ai clairement peur de ses futures réactions ,de son regard et de ce souffle erratique qu'il ne cherche même pas à calmer. La respiration courte je porte une main à mon ventre, je comprime mes cotes pour diminuer la douleur qui me lance de plus en plus. Il était animé par une vraie souffrance ,une souffrance destructrice. Je perds mon sang froid, j'en viendrai presque à chialer si il ne s'était pas reculer . J'ai vraiment cru qu'il allait me donner un autre coup mais au lieu de ça il est tombé...comme un gamin maladroit.

Tout les enfants autour de nous se séparent pour rejoindre différentes portes , puis des couloirs et enfin des salles de cours. J'avale ma salive en me redressant sur mes genoux , qui est ce gosse qui vient aider mini HoJoo? Pourquoi ce dernier le regarde-t-il avec autant de haine ? Je ne comprends pas bien pour moi les rapports avec les autres sont de vrais mystères ,je n'ai jamais eu la chance de côtoyer un être plus longtemps qu'une nuit ...je ne peux faire confiance à personne ni apprendre à les connaitre, comprendre comment  fonctionnent ces humains . Compte-t-il lui faire du mal? Tout est déjà joué entre les deux ,c'est un souvenir alors Ho Joo doit savoir ce qui attend son ancien lui, il me semble tellement chamboulé ... Il a perdu son self-control ...Je couine encore quand il me saisit par le col, je fronce les sourcils , ce n'est plus le Ho Joo que j'ai rencontré , ni même celui sur lequel je me suis jeter un peu plutôt .

Ma veste d'écolier est toute débraillée, je n'avais pas fait attention à ma tenue mais maintenant qu'il me sert si fort je sens la cravate m'étrangler à moitié . Je suffoque en griffant ses mains qui ne desserre par leur prise.Il va pleurer mais je n'y suis pour rien, il se fait mal lui même et cet idiot ne s'en rend même pas compte ...C'est bel est bien un humain. Je suis quelque peu déstabilisé, il me laisse libre avant de me fixer, qu'est ce qu'il attend de moi? Je lui en veux toujours terriblement je ne peux pas m'empêcher de penser que tout ça était peut être une tentative comme une autre de m'apitoyer ...Je ne peux pas baisser ma garde si facilement . Je rajuste mon vêtement, je porte le même uniforme que le petit brun qui nous tourne le dos à présent . Clopinant il se rend dans les toilettes toujours observé par l'autre enfant qui ne bouge pas, qui n'ose sans doute pas. Je tousse un peu, je saigne même du coin de la lèvre. Sans qu'il ne me touche la violence d'un rêve peut blesser un irréel mais ce point faible ne doit jamais être révéler ,se serai bien trop dangereux pour nous .

Je me force à paraitre dur ,je m'approche de lui et le saisi par le poignet. Il est à fleur de peau mais je ne lui laisse pas le choix, mon ton est ferme quoi que ma voix un peu chevrotante:

"Ferme les yeux! Ferme les yeux et pense à un lieu, penses-y dans les moindre détails."

Comme une rengaine et pour gagner sa confiance je clos mes paupières, tout en serrant sa main , à plat entre les miennes. Je me concentre et ose entre ouvrir mes rideaux de cils quand je le sens détendu . Cela dur un petit moment mais il arrive enfin à se concentrer, tout bouge de nouveau, trop rapidement pour que j'ai le temps de tout bien visualiser ....Je le vois , blesser , tétanisé, le regard perdu dans des toilettes pour garçons... Ses mains sont abimées mais il n'en est rien à coté de sa peine que je ressent ; vive ; destructrice ... Nous changeons encore, j'ai appris à ne pas me perdre dans ces tourbillons de confusions, si il se doutait que les irréels n'étaient pas tous fait pour voyager de la sorte...On pourrait de nouveau se perdre si je n'étais pas aussi déterminé à faire la lumière sur sa fuite , son manque de considération pour moi.
D'autres souvenirs me sont volontairement cachés, les choses sont floutés, très peu esquissées, je ne force rien je me contente de le rapprocher de moi car je sens que nous arrivons bientôt dans une zone plus tempérée, où il ne risque pas de se mettre à nu comme tout à l'heure .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 20:15


Mon regard était encrés dans le sien, ma colère ne changeait pas de niveau, toujours aussi élevé... Je lui en voulais, il n'y avait que lui pour me faire subir ça.. A moins que.. Non, je serais capable de m'infliger moi-même une souffrance pareille ? Je me perdais dans mon propre esprit, avant tout ça, je pouvais contrôler ce que mes rêves montraient.. Mes émotions brouillaient-elles le contrôle de ceux-ci ?
Il fallait probablement que je me calme..
Mais Mallaury saisit ma main, me sortant de ma torpeur. Je n'avais même plus envie de me défendre pour le moment, il m'aurait frappé que je n'aurais pas répliqué.

"Ferme les yeux! Ferme les yeux et pense à un lieu, penses-y dans les moindre détails."

Mes sourcils se froncent, pourquoi parait-il moins...en colère tout à coup ? C'était plutôt bizarre..pourtant, je sentais tout de même une certaine tension.. Penser à un lieu ? Lequel..
Je réfléchissais, regardant un peu autour de moi.. Au bout de deux minutes, je fermais les yeux, passant en revue dans mon esprit chaque lieu de que j'aimais où que je connaissais...  Mais..je savais très bien que les souvenirs que je regardais pourrait être vu par lui aussi..j'essayais volontairement de ne pas tout lui montrer... Mais un des souvenirs n'avaient pu être réellement caché... celui de la première rencontre entre lui et moi, même lorsque nos corps s'étaient connecté entre eux.. Mon cœur s'était mis à battre rapidement... Etait-il possible de le sentir ?

Mais ce souvenir s'éclipsait à son tour, un lieu..mais lequel... En détail... Peu à peu, sans savoir pourquoi, des murs se plaçaient autour de nous, formant une sorte de cabine assez étroite, moi-même, je ne savais pas où j'étais. Mais un brouhaha sonore attirait l'attention, mes yeux se rouvrir, pourquoi j'avais froid subitement ?  Mes yeux se dévièrent sur ma tenue. Hein ?! Je suis torse nue, il n'y a que mon jean qui est encore présent sur moi. Mes chaussures sont sur le sol..un sac est aussi sur l'étroit banc présent dans l'habitacle. Je relève les yeux vers Mallaury ? Lui est toujours habillé. Son uniforme à disparu, il n'a plus qu'un simple t-shirt noir et son pantalon. Mais où on est...

"Où on est..."

Je regardais autour de nous, frottant mes yeux qui reprenait peu à peu une couleur normale, lâchant sa main, je posais un pied sur le banc pour me hisser dessus. De nombreuses cabines étaient tout autour de nous...une piscine  municipale ?! Pourquoi j'ai pensé à cet endroit moi ? C'était bien le dernier endroit où je voulais être...

"J'aurais pu trouver mieux comme endroit..."

Retombant sur le sol à pieds joints, je poussais la porte de la cabine, pour pouvoir sortir de l'espace clos.. beaucoup trop oppressant pour moi... J'attends Mallaury, va t-il vouloir me frapper une nouvelle fois ou m'expliquer enfin ce qui le fait réagir ainsi ? J'aimerais vraiment comprendre... de plus, je commençais à me sentir un peu coupable de l'avoir frappé... Mais quelque chose m'intriguait... Je l'ai frappé dans les côtes...alors pourquoi sa lèvre inférieur saignait ? C'était vraiment quelque chose de bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Sam 9 Nov - 21:28

Je suis très surpris de voir qu'il a repensé à notre première rencontre .Comment oublier ce moment? Moi je ne peux pas , il faut dire que je n'en ai plus jamais connu de semblable et c'est assez rare en y repensant .Depuis le temps que je suis là , je finis par faire toujours les mêmes rencontres à échapper aux mêmes pièges ou mettre les mêmes en place. Je suis voué à une vie d'errance , je ne serai utile que si une voix m'appelle , les hommes se méfient de plus en plus de sortent qu'ils ne laissent plus de portes d'entrées aux irréels, ils s'enferment dans des bulles qu'ils contrôlent entièrement . Est-ce intéressant si le rêve que nous faisons est millimétré à la seconde prés? Toute la question est là, certes se laisser bercer par les méandres de cet univers est tentant mais le risque est toujours là et certaines personnes faibles mentalement ne veulent plus se laisser prendre .Mais rêvé c'est un peu jouer sa vie, pourquoi plus personne n'a le gout du risque de nos jours? et qui pense à nous? Allons-nous finir par disparaitre si nous n'avons plus aucune utilité même dans ce monde créer pour nous?
Je ne préfère pas trop y penser et à vrai dire les événements ne m'en laissent pas non plus l'opportunité. Je m'écarte de Ho Joo quand il ouvre enfin les yeux. Ma tenue à de nouveau changé ,je grogne un peu en tirant sur le t-shirt bleu et informe que je porte. Je suis très gêné quand je le détaille ,il est carrément torse nu lui et bizarrement je m'estime chanceux que son subconscient ne soit pas si pervers que ça . Je soupir en regardant autour de moi , à chaque fois c'est une nouvelle découverte à laquelle je dois d'ailleurs m'adapter . Je suis autant en danger que lui si jamais un autre irréel mal intentionné se présentait à nous. et pire encore car Ho Joo pourrait se réveiller alors que moi je n'aurai d'autre choix que de chercher à le fuir .

Sa question est rhétorique et je pense qu'il s'en doute alors je ne réponds pas , il est évident que je ne sais pas où nous nous trouvons. Étrangement j'ai le pouvoir d'isoler une âme dans un univers que j'aurais moi même créer de toute pièces, mais pour ce faire je dois avoir la confiance entière de la personne ,je dois être suffisamment proche d'elle pour qu'elle se laisse guider. Pour quel raison? tout simplement parce que ces rêves sont uniques, ils se trouvent dans des dimensions très éloignés de celles standards dans lesquelles je me promène au quotidien . Se risquer à suivre un irréel dans son propre monde signifie ne peut être jamais revenir ...Rester bloqué pour l'éternité .

Je relève les yeux vers lui quand je sens son regard se poser sur moi. Je suis un peu gêné qu'est ce qu'il fiche à moitié à poils sérieusement et où sommes nous ? Si lui l'a compris pas moi ,il pourrai pas m'éclairer un peu? Je m'avance quand il finit par sortir , mes pieds nus se retrouvent à moitié immergés. Pourquoi se carrelage est-il inondé ? Je ne suis pas rassuré, l'eau est un anxiogène pour moi, parce qu'à force de m'imprégner des peurs de mes victimes j'ai fini par ne plus pouvoir m'en défaire , elles sont devenues miennes.
Qu'est ce que je fiche encore ici? Je ne peux pas le corriger pour son mauvais comportement alors autant l'ignorer. Il m'a cherché tout ce temps? Soit,mais moi je ne suis pas encore prés de lui pardonner . Je décide donc d'aller au delà de mes peurs et le repousse pour passer devant ,je marche le long de cet étroit couloir ouvert sur le bassin en contre bat. Je longe le chemin de rambardes en restant droit même si je sens mes pieds s'enfoncer dans le sol. Alors que j'allais passer la porte de sortie je me sens tomber .Je pousse un long cris alors que mon corps chute et frappe durement la surface lisse de l'eau chlorée  .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 10:37


Je le regardais alors que mes pieds et le bas de mon jean devenait peu à peu plus mouillé, si nous sommes dans une piscine municipale, pourquoi je n'entends que des voix provenant des bassins ? Aucune voix n'est présente dans les cabines... Je me sens poussé et me rattrape de justesse avant de glisser sur le sol. La main posé contre l'une des portes de la cabine, je regarde Mallaury s'avancer. Il ne répond pas mais je sais bien qu'il est encore en rogne...
Quelle en est la raison ?  Je l'ai cherché.. pendant de nombreuses nuits, mais il n'a pas l'air de le comprendre. J'ai plus l'impression qu'il est en colère de me voir revenir plutôt qu'autre chose...
Au fond, c'était peut-être un peu idiot non ? Comment tu peux aimer quelqu'un qui n'existe pas ? Où juste dans le monde des rêves.. A t-il au moins remarqué que je ne dormais pas de fatigue pour le moment ? J'avais prit ce somnifère uniquement pour le voir, mais ça..il ne peut pas le savoir c'est vrai..

Je le suis, lentement, pour ne pas glisser, le carrelage est déjà trempé, je ne veux pas tomber et me blesser non plus...Posant la main sur la rambarde, je m'avançais dans le couloir. Mallaury avançait un peu trop vite à mon gout... Il risquerait de tomber lui aussi ! Je m'avançais dans le pataugeoire alors qu'il était pratiquement à la porte de sortie. Pourtant, sans que je ne puisses réagir, Mallaury glisse et s'écroule au sol, l'impact de son corps contre le carrelage fait un bruit sourd. Je me précipite vers lui, attrapant ses mains dans les miennes pour le redresser.

" Tu vas bien ?! Tu t'es pas fais mal ?! Fais gaffe, ça glisse vachement, si je me goure pas, on est dans une piscine municipale alors fais gaffe ! Même si tu es en colère contre moi, pour je ne sais quelle raison, fais gaffe à toi où je t'attache à mon poignet ! "

Je ne voulais réellement pas du tout qu'il se fasse du mal... Je soupire lorsque d'un geste brusque, il rejette mes mains... Il a mal et je le vois bien... Il reprends sa route tout en marmonnant... Cette situation me rends de plus en plus embarrassé...
Lorsque je franchis la porte de sortie, le brouhaha que j'avais entendu devenait beaucoup plus fort, on pouvait voir énormément d'enfants jouer dans les petits bassins et les adultes dans les grands... Pourquoi mon esprit à créé cette endroit hein ? J'aurais pu penser à un parc... une plage, autre chose de moins dangereux...que ça et surtout un endroit où je serais habillé.. Du moins, où j'aurais un t-shirt, certes Mallaury m'a déjà vu nue mais..vu la tension entre nous, ça me rendait gêné..

Je m'avançais doucement...

"Pourquoi on est là...j'aurais pu choisir un autre endroit franchement...."

Hey ! Je peux peut-être me rhabiller si je pense normalement non ? Bon ok, dans une piscine municipale, normalement on est en maillot de bain mais...c'est vrai qu'on va attirer l'attention habillé comme nous sommes non ? Lui est totalement habillé mis à part les chaussures, et moi je suis en jean... Pourtant, toutes les personnes présentent ici n'ont pas l'air de se soucier de nous, comme si c'était normal..?

"Bon..tu vas m'expliquer ? Je compte rester pas mal de temps alors explique moi pourquoi tu m'en veux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 18:46



J'ai vraiment cru être tomber dans le bassin en bas, comme si le sol c'était dérobé sous mes pieds alors que j'allais enfin pouvoir sortir. Je ne sais pas si c'est ce qui s'est passé ou non mais je sais une chose, quand HoJoo c'est approcher et m'a sorti la tête de l'eau , son niveau avait diminué, étrangement. Plus rien ne me surprend ici mais je continu de me méfier ,car rien n'est jamais joué d'avance dans un rêve . Je reprends enfin mon souffle, c'est fou comme toutes ces sensations proprement humaines  nous ont été bien assimilées, enfin pas à tout les irréels mais la majeur partie sont dans mon cas .Peut être pour s'assurer de notre allégeance à ce monde? Si nous sommes soupçonnés de ne pas remplir notre rôle premier ,faire déprimer les gens pour ma part, nous serons punis ...Visité par d'autres irréels bien moi scrupuleux . ça m'est arrivé une fois, parce que j'avais été surpris à errer de rêve en rêve sans avoir été appeler par une âme en manque d'attention. Je cherchais désespérément cet abruti, et certaines chimères n'avaient pas appréciés ça. Quand quelque chose fonctionne depuis des millénaires pourquoi vouloir tout remettre en question et commencer à penser comme une unité ? Je comprends que l'individualité effraie ces irréels dépourvus de sentiments, nous sommes un groupe, une race nous ne pouvons agir autrement que dans notre intérêt , dans celui de la famille .
Que je cherche un ado rêveur alors que mon seul but serai de travaillé au corps d'autres âmes vraiment en détresses n'est pas compris ni même accepté.

A cause de cas isolés comme le mien nous sommes de plus en plus obligé  de créer des irréels anciennement rêveur car nous ne pouvons pu nous fier à nos connaissance pour les berner . Le vrai monde a bien trop évolué, nous sommes dépassé par tout ce qui se passe de l'autre coté de ces gens endormis ...Si nous n'en coinçons pas des dizaines , nous finirons par être vaincu ou pire ignorer par cette génération bien plus difficile à effrayer .

L'eau n'était pas froide pourtant je tremble quand même , je retire brusquement ses mains de sûr moi, le défiant du regard. Que croit-il faire ? On ne m'amadoue pas si facilement il devrait le savoir . Ou peut être que non, après tout nous deux ça ne s'est résumé qu'à une nuit dans son monde ...qu'à un rêve parmi des milliers d'autres qu'il a fait depuis sa naissance .
Cette idée passe vraiment mal dans mon esprit, il faut savoir que les rapports sexuels entre irréels n'existent presque pas, sauf peut être si vous êtes la représentation de la luxure. et même si vous devenez proche d'un rêveur il est très difficile de le maintenir suffisamment longtemps endormi pour que la chose se fasse. Une seconde dans le mon réel équivaut à cinq minute ici ,alors quand on sait que le sommeil paradoxal ne dur même pas une heure...Nous n'avons pas le temps d'écrire une histoire ...
Avec HoJoo tout c'était passé si naturellement ,le rêve s'étirait sur la longueur, j'avais presque fini par oublié où je me trouvais ... En tant qu'humain et jeune homme il a déjà dû rêver coucher avec une femme ,mais si cette dernière était issu de son imaginaire alors les sensations n'étaient pas les mêmes qu'avec moi... Je me rassure comme je peux .

De l'autre coté des grandes portes une foule nous fait face. Ils sont tous autour d'un autre bassin remplis à ras bord d'eau chlorée . Ils sont bien évidemment tous en maillot de bain  quelque chose cloche de notre coté et HoJoo le souligne presque au même moment . Je baisse les yeux sur mon t-shirt de nouveau sec, je fronce un peu les sourcils ,serai-ce lui qui était trop gêné pour m'imaginer sans vêtement? Pourtant lui est bien torse nu ...Je souris en coin , je sais ce que ça signifie en langage rêve...il cherche à impressionné quelqu'un ...

Je m'assois sur l'un des bancs carrelés, face à la piscine. Les enfants s'y ébattent avec joie, cela m'arrache un léger sourire jusqu'au moment où monsieur ce sent obliger de l'ouvrir encore. Je soupir en détournant les yeux, non pourquoi lui dire que sa fuite m'a fait du mal? Nous n'avons pas pu nous retrouver car cet univers est immensément grand il n'a aucune limite car il est dicté par l'imaginaire humain ... je vais faire une trêve pour ce soir ,nous ne nous reverrons jamais de toute façon .
C'est notre destinée , même si cela me fait mal de me l'avouer :

"Oublions, nous n'avons plus beaucoup de temps . Bientôt ton réveil retentira encore et cette fois nous serrons séparés pour toujours . C'est la vie. Enfin la tienne ."

Moi je n'en ai pas .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 19:13



Je me trouvais dos à lui, je ne pu donc voir le sourire en coin qui avait traversé son visage.. Remarque, même en le voyant, j'aurais essayé de ne pas m'y fier.
Je soupirais, il ne répondait presque pas à mes paroles. Je voulais rester ici moi...les somnifères allaient faire effet pendant un bout de temps, il n'y avais pas de réveil puisque le lendemain..c'était samedi...Je n'avais donc aucun raison de me réveiller... Comment fait-on pour être bloqué dans cet endroit ? Au bout de combien de temps peut-on être bloqué ici ?
Il ne semblait pas me faire confiance, je devais bien trouver quelque chose pour qu'il ne puisse pas douter de mon honnêteté envers lui ?
Je le rejoignais, il s'était assis sur l'un des bancs face aux nombreux bassins, les enfants s'amusaient, je ne pu m’empêcher de sourire d'ailleurs... L'innocence de ses enfants me réchauffait un peu le cœur, leurs pureté était sans nom. J'aimerais bien revenir à cette époque.. du moins sans le côté mauvais que j'ai dans mes souvenirs..

"Oublions, nous n'avons plus beaucoup de temps . Bientôt ton réveil retentira encore et cette fois nous serrons séparés pour toujours . C'est la vie. Enfin la tienne ."

Plus beaucoup de temps ? Croit-il que je dors de façon normale pour le moment ? Je ne lui ais pas dit que j'avais provoqué mon sommeil.. L'envie de me retrouver bloqué ici traversait mon esprit plus qu'une quarantaine de fois... Je ne pouvais pas l'obtenir dans le monde réel puisque théoriquement lui ne l'était pas.. Alors j'échangerais bien volontiers ma place avec l'une des personnes bloqués ici...
Qu'es ce que je pouvais bien lui dire moi ? Il représentait la solitude après tout, c'était tout à fait normal que sa confiance soit difficile à obtenir... Mais pourquoi s'est-il laisser faire cette nuit-là dans ce cas... La dernier rêve me revint à l'esprit... Il était différent de maintenant, moins froid.. moins en colère...

"Je n'ai pas réglé de réveil..et les somnifères me laisse un peu plus qu'une nuit de sommeil, Mallaury...Alors dis moi."

Je parlais comme un robot... Plongé dans mes souvenirs, ou du moins le souvenir de cette nuit-là. Mes yeux se reposait sur le décors, les enfants avaient tous disparu, il n'y avait plus personne, comme si à chaque pensée de ma part faisait apparaitre ou disparaitre quelque chose.. Si c'était le cas, et je n'espère pas...il avait du remarquer que la nuit précédente avait traversé une nouvelle fois mes pensées...
Je n'avais plus froid à présent, pourquoi ? Mes yeux revenaient sur mon propre corps, mes vêtements étaient toujours pareil, juste mon jean recouvrait ma peau... Alors...pourquoi le froid ne me tiraillait plus ?
Les lumières de l'endroit vacillaient doucement, clignotant. Qu'est ce qui se passait à présent ? Etais-ce encore moi et mes doutes qui provoquaient cela ?

Mes yeux se tournaient vers lui. Allait-il enfin me répondre ? Je déglutissais lorsque ses yeux avaient rencontrés une nouvelle fois les miens. Lorsque nous étions dans la boite, dès nos regard croisés, il s'était jeté sur moi alors...je restais tout de même sur mes gardes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 20:36

Son épaule dénudée vient s'appuyer contre la mienne couverte. Cette proximité ne me dérange plus j'ai fais un gros effort sur moi même rien que pour lui parler, je n'ai donc plus vraiment la force de le repousser . Quand j'assiste à ce genre d'arrière plan, j'ai souvent envie d'aller m'y risquer . Ces enfants me tentent , j'aimerai bien me baigner aussi c'est bête quand on sait que je ne sais pas ce que le mot nager veut dire.
Son aveu me donne chaud au cœur ,cela veut donc dire qu'on peut être ensemble pour un long moment encore...Mais si il commence à avoir recours à ce genre de médicament , c'est mauvais signe. Je connais ce schéma là, beaucoup des personnes que j'ai su rendre addict à nos rencontre nocturne on finit par ne plus pouvoir se passer de se substitue à la fatigue. et en plus de perdre notre lien , ils ont fini par perdre la raison. Je baisse les yeux, les somnifères ne sont pas bon pour nos affaires, ils rendent l'esprit du rêveur vraiment très fragile , ils sont instables ,ils ne peuvent plus rester en place et au bout de deux minutes dans notre monde il finisse par disparaitre, transplaner dans un tout autre univers fantasmagorique . Leur nuit en ressort très agitée, ils peuvent faire des dizaines de songes différents à la suite sans s'en rappeler correctement .

Autant crever l’abcès maintenant non ? Il m'a avoué s'être limite shooté pour venir me voir ou tout du moins pour essayer de me retrouver, commencerai-je doucement à le croire ?
Il ne me regarde pas, cela me dérange un peu ,il est con alors que j'étais prés à me livrer !Quel goujat sérieusement je ...je tourne la tête pour suivre le regard d'Ho Joo il me semble quelque peu préoccupé tout à coup.. Où sont passé les enfants? Pourquoi il n'y a plus personne ici? Je me risquerai bien à aller voir ,car oui ça peut venir de lui mais ça peut très bien être l’œuvre d'un irréel venu avec de très mauvaises attention.
Nos yeux ne se détachent plus, je suis un peu mal à l'aise, je ne ressens plus cette même colère, je suis juste...troublé? Je ferme les paupières en remontant mes jambes contre mon torse. Je passe mes bras autour et appuie ma joue sur mes genoux ,ce que je m'apprête à lui avouer m'arrache limite la bouche :

"Je....Tu sais , quand on était tout les deux ...J'étais bien ...Je me suis persuadé que tu n'étais pas revenu parce que tu n'en avais rien à foutre de moi, ça me  faisait moins mal de me dire ça que de réaliser que ce monde était sans pitié ...

Je ne peux pas mettre de mot sur ce que je ressent ce n'est pas une de mes particularités je ne suis doué que pour écouté et promulgué des conseils à ne surtout pas suivre si on cherche réellement à s'en sortir. Pourquoi quand je me retrouve aux côtés de HoJoo je perds cette envie ? C'est idiot moi qui me suis imaginé plusieurs fois lui faire payer son sale coup je ne bouge pas le petit doigt alors que j'en aurai l'occasion . J'ai tenté de l'étranglé tout à l'heure, remarque ...
Je me relève , mes pieds nus se retrouvent dans dix bon centimètres d'eau. Je ne suis pas certains qu'un rêveur artificiel comme l'est HoJoo en cet instant soit capable de maitriser ce genre de chose. Je m'avance doucement du bassin ou c'est formé en son centre un large tourbillon sombre et profond. J'avale difficilement ma salive me tenant à l'un des quatre pilonne qui se dresse autour de la piscine devenue antique .
Durant une fraction de seconde je crois apercevoir une forme au centre de l'eau . Il n'y a jamais d'illusion inoffensive dans un rêve..tout a un sens ,il suffit juste de savoir l'interprété.

"Sort-Sortons d'ici Ho Joo..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 21:17


Va t-il enfin me répondre ? Je regarde sa position changer, ses jambes se replient lentement contre sa poitrine, comme un enfant que l'ont vient de punir ou autre... C'était la première fois qu'il avait l'air...vulnérable face à moi ? L'atmosphère me rendait gêné... Sa position me donnait envie de caresser ses cheveux, comme pour lui montrer où le rassurer de ma présence mais ma main ne bouge pas... J'ai trop peur qu'il me repousse une nouvelle fois...

"Je....Tu sais , quand on était tout les deux ...J'étais bien ...Je me suis persuadé que tu n'étais pas revenu parce que tu n'en avais rien à foutre de moi, ça me  faisait moins mal de me dire ça que de réaliser que ce monde était sans pitié ...

Mes yeux se froncent, ne quittant pas sa personne. Il se livrait ? Où était-ce encore une de ses ruses pour m'amadouer et essayer de m'étrangler une nouvelle fois ? Non..cette fois, il a l'air plutôt sincère... Comme si sa colère avait lentement laisser place à..son cœur ? Dans un sens, ça me réchauffait le cœur...s'il se livrait, c'est qu'il commençait à croire mes paroles ?
Je cherchais mes propres mots.. C'était ça alors la raison de sa colère ? Honnêtement...je le comprends... Qui ne serait pas en colère à sa place ? Il avait pensé que la nuit ou les quelques heures passaient avec lui été une chose futile pour moi ? Comment vraiment lui expliquer que ce n'était pas le cas ? Si réellement, je m'en fichais de ça... je n'aurais pas essayé de le retrouver, et aller même à me servir d'artifice pour dormir...

"Je ne suis pas revenu parce que je ne t'ai pas retrouvé, Mallaury... J'ai cherché...mais je suis tombé sur d'autre personnes... J'ai loupé des centaines d'heures de cours pour te chercher..."


Mais mes paroles n'eurent pas le temps d'atteindre ses oreilles..du moins, c'est ce que je pense... Mallaury s'était redressé, le clapotis de l'eau sur ses pieds attiraient mon attention. L'eau avait monté ? C'était encore moi ou.. Un autre irréel peut-être ?
Je me redressais lorsque son visage reflétait son inquiétude. Ça ne pouvait être que l’œuvre d'un irréel, pas de moi...Je m'approchais du bassin, les yeux froncé, un tourbillon s'était formé dans le bassin, d'où ça venait sérieusement... Des pilonnes étaient aussi apparu autour de celui-ci, Mallaury s'était accroché à l'un d'eux.

"Sort-Sortons d'ici Ho Joo..."

Sortir ? Mais comment voulait-il sortir ? Dois-je encore créer quelque chose pour pouvoir sortir ? Je réfléchissais rapidement, il m'avait de fermer les yeux et penser à un endroit c'est ça ? Mais il me faudrait un endroit clos.. mais les irréels peuvent peut-être suivre aussi non ? Je prenais cette fois sa main, qui ne tente rien n'a rien hein ?
Les yeux fermés, je défilait les nombreux endroits que je pourrais sélectionner... Quelque chose de clos.. non..
Je sentais le pilonne se dérober des bras de Mallaury, j'étais adossé à celui-ci, j'ai d'ailleurs faillis m'écrouler au sol.. J'avais serré un peu plus la main de celui-ci, il ne fallait pas que je le lâche...

Mes yeux se rouvrirent sur...ma chambre ? Mes vêtements étaient réapparu normalement ? Je ne pense pas que ça pourrait retenir l'irréel qui semblait être... à nos trousse maintenant ? Mais.. si même pendant une petite heure, ça pouvait le remplir... Ma main lâchait celle de Mallaury, ma tête commençait à me faire souffrir, je ne savais pas trop si c'était l'effet des somnifères où le fait de changer d'endroit comme ça, ça commençait à me faire tourner la tête.

"C'était quoi ça Mallaury ? Me dit pas qu'un bouffon essaye de me coincé encore ? Même pas possible d'être seul cinq minutes dans cet endroit... Je vais finir par me laisser faire, ça ira plus vite au moins.."


C'est vrai mince, pourquoi à chaque fois que Mallaury commençait à me faire confiance, quelque chose chamboulait tout ? La première nuit, c'était mon réveil... maintenant, un irréels ?! Le visage de Mallaury semblait anxieux..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 21:43

Je suis rassuré il commence à comprendre et savoir comment utilisé son esprit. Il ne doit cependant pas avoir recourt trop souvent à ce pouvoir là ,car il risquerai d'être réveillé en sursaut. Il suffit qu'il s'imagine tomber d'une fenêtre pour qu'il quitte définitivement le monde des songes , pour ce soir en tout cas . Je risque de le perdre à tout moment , sa main serre la mienne , je suis presque obligé d'agripper mes doigts à son poignet, quelque chose me tire en arrière comme un souffle qui me happe le corps . Oui je l'ai déjà dis et malheureusement les choses commencent à prendre cette tournure, les irréels ne sont pas fait pour changer d'endroit au gré des envies du dormeur...Voilà pourquoi dans chaque rêve qu'un humain fait il peut croiser des centaines de personne et au détour d'un couloir se retrouver seul ...Se sont des irréels qui se sont perdus , qui n'ont pas su suivre correctement le songeur.

Je garde les yeux ouverts pour m'assurer que personne d'autre ne se joins à ce voyage, les choses changent rapidement il a eu peur quand je lui ai demandé de sortir voilà pourquoi tout est aussi précipité. Je me mords la lèvre en resserrant ma prise sur sa main, il va devoir s'habituer au changement de matière ,à ne pas trop croire qu'une table soutiendra son poids comme dans la vie réelle...Les choses ici peuvent être détournées, déformées...Le monde des rêves est bien plus mystérieux qu'on ne le pense , plus dangereux aussi . La sensation d'être épié s'est évanouie après un temps ,quand nous sommes arrivés dans un lieu suffisamment détaillé pour que nous puissions nous établir . Son cerveau doit vraiment croire être dans sa chambre voilà pourquoi nous en avons une copie presque parfaite . Nos mains se lâchent ,je suis un peu gêné mais bien vite je laisse mon embarras de coté pour inspecter les lieux. Il n'y a rien qui attire mon regard, aucun reflet dans les miroirs ni de secousse dans l'aquarium.

Les irréels sont attirés par les âmes puissantes, le fait de changer d'endroit aussi souvent sans pour autant passer d'un sommeil à l'autre séduit forcement . Ils veulent lui voler son âme pour en faire un des notre. Je dois protéger Ho Joo ou lui apprendre à se confronter à ses démons ,car plus il voyagera de la sorte plus il s'éloignera du monde réel et aura de plus en plus de ma pour repartir . Il passe trop de porte ,c'est dangereux, depuis quand est-il capable de faire ça?

"Tu....On ne peut pas vraiment en parler ici tu sais ..."

Oui , nous ne serions tranquille que si il me laissait le conduire dans un univers que j'aurai moi même créer ,mais c'est trop risquer,je n'ai pas envie qu'il finisse par errer ici loin de moi, loin de tout . Je me contente de prendre place sur son lit ,ça ressemble assez au lieu ou notre première fois c'est passé, nous étions très proche comme si nous nous étions toujours connu...L'atmosphère était plus joyeuse et les couleurs plus chaudes et agréables. Je crois que tout est ternes parce qu'il n'est pas bien ,au plus profond. Je le laisse venir prendre place à mes cotés, il est habillé cette fois un t-shirt blanc avec des taches de peinture et il porte un pantalon cigarette noir ... Je baisse les yeux sur mon propre haut ,je suis encore pied nu, je porte des vêtements dans les teintes bleus ..ça va ça me plait assez. je prend appuis contre le mur,un oreiller correctement placé dans le bas de mon dos. Nous sommes en sécurité ici ,pour le moment :

"C'est ta chambre n'est ce pas? Je n'étais pas très sûr la première  fois ,mais là si"

Je souris un peu ,je n'arrive pas à le regarder dans les yeux parce qu'à chaque fois je le revois au dessus de moi, me faire toutes ces choses délicieux auxquelles je n'ai jamais pu regouter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 22:27


Mes doigts posés sur mes tempes, je massais chacune des extrémités de ma tête, le tournis était la cause de mon mal de crâne, chaque fois que le décors bougeait, j'avais l'impression d'être dans un manège où à chaque tour, la vitesse augmentait. J'étais à la limite des maux de ventre avec ça...
Je n'avais même pas entendu Mallaury reprendre la parole... Je me concentrais sur ma tête, je voulais que la douleur disparaisse... Ce n'est qu'au bout de cinq minutes que la douleur s'atténuait...les coups de marteau ressenti quelques secondes plus tôt se dissipaient lentement...

Assis sur le bord du lit, je me laissais aller en arrière, mon dos et ma tête rencontrant le matelas et la couverture douillette, je soupirais, regardant un peu autour de moi. Les couleurs de ma chambre étaient ... un peu différente des réelles, beaucoup plus sombre.. Pour le moment, je m'en fichais...je voulais juste...qu'on nous laisse un peu tranquille... Pourquoi la première nuit avec lui s'était passé normalement ? Il n'y avait pas eu autant de secousse.. pas autant de chose éprouvante psychologiquement parlant... Chacune de mes émotions devenaient un peu plus incontrôlable à présent, tout ce bousculait. Comme si chacun des sentiments que l'ont pouvait ressentir essayaient, tous en même temps, de franchir la porte de mon cœur.

"C'est ta chambre n'est ce pas? Je n'étais pas très sûr la première fois ,mais là si"

Ma tête se relevait un peu vers lui, il souriait ? Je me redressais par la suite, collant mon dos contre la tête de lit. Oui, c'était bien ma chambre, en plus coloré certes mais ça l'était.

"Je dois avouer..que la première fois, c'était pas le décor qui était le plus intéressant... ~~ "

C'est vrai que l'endroit où ils étaient tout deux l'avait peu importé sur le moment... Les doigts de ma main droite passaient sur mes lèvres, signe que de mon anxiété.. Si je lui demandais.. si je lui demandais de me dire comment je pourrais le retrouver plus facilement ? Dans le cas où je me réveillerais, je ne veux pas qu'il pense une nouvelle fois que je l'abandonne..

"Comment je peux faire pour te trouver après mon réveil..? Si je viens à me réveiller dans les prochaines minutes, je veux être sûr que c'est toi que je verrais lorsque je reviendrais... Ne pense pas que je ne suis pas venu parce que je n'en avais rien à faire, au contraire, j'ai essayé de te chercher..mais je suis tomber sur d'autre personne bien moins attentionné que toi... J'ai cru que j'allais crevé en leurs présence..."


Après la rencontre avec Mallaury, mes rêves n'étaient plus les mêmes, je tombais sans cesse sur des irréels moins... sympathique si je puis dire ? Mes rêves se changeaient cauchemars presque immédiatement, je parvenais à me réveiller de justesse à chaque fois... J'avais appris à mieux contrôler ce que je faisais... pourtant à chaque fois que le décors changeait, j'avais l'impression que la porte du réveil reculait un peu plus....
Mon visage se tourne vers lui...Je ne sais pas comment réagir maintenant, ma colère s'est dissipé mais ma peur est bien présente, la peur qu'un irréel débarque une nouvelle fois, la peur de me réveiller, celle de ne plus le revoir, une bonne dizaine de peur se disputait dans mon esprit à présent....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallaury
i'm unreal
avatar

pseudo : jiji
Messages : 76
Date d'inscription : 02/09/2013
avatar : Oh Se Hun

passe temps : forcer en douceur les gens à rester prisonnier
coincé depuis : j'ai toujours été là.

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Dim 10 Nov - 23:10


Je n'aime pas le silence mais à ce moment là ce dernier me rassure et m'apaise. Je ferme les yeux et me concentre sur la respiration de Ho Joo, souriant quand je remarque qu'il se calme , que son souffle devient régulier . Je l'ai vu se toucher curieusement les tempes, j'aurai aimé l'imiter pour savoir si ce genre de massage faisait du bien mais bon, il aurai peut être pris ça pour de la moquerie.
Il est assit à l'autre extrémité ,ses pieds touchent presque mes cuisses, ça ne me dérange pas j'aimerai même , sans me l'avouer que nos corps entre en contacte.
Est-ce honteux? Après tout ce que nous venons de vivre à l'instant ? Oui je pense oui, surtout que j'ai voulu le tuer ne l'oublions pas.
Je suis un peu choqué par sa réponse chargée en sous entendu douteux. Je me mords la lèvre en osant enfin tourné la tête vers lui , j'ai dû mal à retenir un sourire mais j'y arrive quand même. Je ramène mes poings serrés sur mes cuisses je suis vraiment mal à l'aise , comme si j'étais venu dans cette chambre pour plaire à HoJoo.
Je fixe ses lèvres quand il se les touche, je détourne la tête quand je réalise ce que je suis entrain de regarder avec aussi peu de discrétion . Je ne connais pas la subtilité des choses, des actes entre jeunes gens , je ne suis qu'un irréel , on me dit quoi faire , je n'ai normalement pas le droit d'agir dans mon intérêt et pourtant en cet instant c'est ce que je fais.

"Ce n'est pas une science exacte malheureusement, je ne sais pas moi même comment faire ..On ne peut pas se donner un lieu de rendez vous parce qu'il n'y a rien d'unique ici tu sais ...appelles moi, il faut que ...que tu sois désespéré ...

C'est difficile à expliquer ,surtout qu'il ne doit pas feindre ce sentiment là sinon l’opération ne marchera pas. Aujourd'hui j'ai réussi à le rejoindre car son sentiment d'oppression et de solitude était bien réelle ... Moi aussi j'aimerai passer plus de temps avec lui, devoir l'attendre des heures, des jours entiers dans mon monde ne me dérangerai pas si je suis sûr que nous nous retrouverons après. Je trouve ça romantique,mais ne nous emballons pas, cet univers n'est qu'un amas de cauchemars bien maquillé.

"Tu ...Les irréels ne sont pas tous mauvais ...mais si tu étais faible, dans une recherche déterminée alors il est clair que tu as du être convoité par pas mal de monde ...C'est tellement horrible ici .."

Ma voix n'était qu'un souffle j'ai prononcé ce que je dois normalement taire, je suis là pour en piéger mais quand je tiens trop à un être je ne peux pas souhaiter qu'il finisse sa vie parmi nous. Ce serai bien trop atroce , personne ne mérite de nous rejoindre ici bas.
Il a peur je le lis dans ses yeux, qui n'aurai pas peur quand on réalise toute la puissance et la complexité de ce monde ?Il prend en pleine face cette réalité longtemps cachée, mise de coté ou ignorée volontairement. Si les humains apprenaient le vrai sens des rêves ils n'oseraient plus s'endormirent ,ils auraient bien trop peur de ne jamais pouvoir rouvrir les yeux. Pour ne pas se retrouver face à ses problèmes ,il a été décidé que la vérité serai enterré pour que l'équilibre perdure .

Doucement je viens m'allonger là où sa tête reposait au dépars. Je souris quand il ose s'étendre prés de moi, il a peur alors je l'ai laisser s'acculer contre le mur et moi je me suis tourné face à lui, de sorte à avoir la porte d'entrée de sa chambre dans le dos. Je ne ressent rien de mauvais, mais je comprends sa peur . C'est angoissant mais il finira par s'y habitué .
Une de mes main vient s'égarer dans ses cheveux ,je souris un peu même si je suis toujours maladroit ,je ne sais pas trop comment agir , il va s'endormir dans ce rêve? Si il le fait alors il se réveillera dans son monde à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Ho Joo
caught out of the world
avatar

pseudo : JoJo
Messages : 29
Date d'inscription : 07/11/2013
avatar : Kim Jong In (Kai)

passe temps : Dormir.
coincé depuis : Je ne le suis pas. pas encore..
Age : 23

MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   Lun 11 Nov - 12:50


Je regardais le mur face à moi, j'attendais sa réponse tout en espérant qu'elle soit bonne pour moi... Au fond, je sais très bien que c'est à la limite de l'impossible de le retrouver quand j'en ai envie... Mais... comment l'ais-je retrouvé maintenant ? Etait-ce juste un coup de chance ? Ou quelque chose que j'avais provoqué ?

"Ce n'est pas une science exacte malheureusement, je ne sais pas moi même comment faire ..On ne peut pas se donner un lieu de rendez vous parce qu'il n'y a rien d'unique ici tu sais ...appelles moi, il faut que ...que tu sois désespéré ...


Sa réponse eut l'effet d'une claque pour moi, honnêtement, je me doutais bien que l'ont ne pouvait pas se retrouver aussi facilement... Que je sois désespéré ? Mais comment l'être réellement ? Je dois être dans le même état que mon arrivé où..que lorsque le souvenir de mon harcèlement scolaire était apparu ? Dois-je réellement souffrir à ce point pour pouvoir le voir ? Soit..je le serais.. Mais en m'infligeant ce genre de chose, je pourrais peut-être être à la limite de la folie, non ? Provoquer soit-même son sentiment de solitude n'est pas une bonne chose généralement.... Chaque nuit, pour le voir, je devrais me plonger dans les souvenirs douloureux que j'essayais d'enfouir depuis tout ce temps ? Ma carapace d'assurance s’effritait à vue d’œil..

" Alors je le serais..."


J'étais prêt à rester bloqué ici pour lui ? Mais pourquoi ? Je ne le connais que depuis...deux rêves théoriquement et j'avais l'impression que le temps passé avec lui était beaucoup plus long, que nous nous connaissions depuis plus longtemps...

"Tu ...Les irréels ne sont pas tous mauvais ...mais si tu étais faible, dans une recherche déterminée alors il est clair que tu as du être convoité par pas mal de monde ...C'est tellement horrible ici .."


Pas tous mauvais ? Je l’espère bien oui... Pourtant, après mon réveil, j'avais croisé.. trois autres irréels...Qui eux.. essayait de me retenir ici, se servant de mes peurs les plus enfuient pour me mettre la tête en vrac... Il avait été à deux doigts d'y arriver.. Mais une chose m'avait réveillé, j'étais tombé. Tout simplement, en reculant, je me suis écroulé et ma tête avant heurté le sol, causant mon réveil immédiat..  C'est d'ailleurs là que j'avais remarqué qu'à chaque.. fois que je tomberais un peu trop brusquement, j'allais me réveiller, c'est une bonne chose de le savoir au moins...Mon visage reflétait mon inquiétude, j'avais clairement peur mais.. c'était bizarre que cette peur soit visible, j'avais l'habitude de tout refouler, tout cacher comme une sorte de coffre fort blindé, maintenant, j'étais totalement... déboussolé..

"Trois personnes ont essayés."


Je viens m'allonger près de lui, mon visage fixe le sien, serait-il au moins possible que je ne me réveille pas maintenant ? Pourtant, ma tête semble vouloir le contraire, elle me fait mal et mes yeux veulent se refermer... Pas maintenant, s'il vous plait..
Mon sourire s’agrandit lorsque sa main vient se perdre dans mes cheveux, il avait fait la même chose lors de notre rencontre, sauf...que la chaleur alentour nous avais fait succomber. Mon bras venait se poser sur sa hanche alors que mon regard soutient le sien.

"Je crois que je vais pas tarder à me réveiller Mallaury..  Alors.. Écoute moi sans parler. Je vais faire en sorte d'être assez désespéré pour te croiser toi. Mais je ne sais pas si j'y arriverais rapidement alors ne pense pas que je t'abandonne ou quoi que ce soit d'accord ? Même si c'est un peu dur... Fais moi confiance d'accord ? "

Je n'avais aucune envie de me réveiller maintenant...Je voulais qu'il m’emmène et me laisse rester même si ce monde est parfaitement horrible... Le monde réel était plus tranquille mais la solitude était toujours présente pour moi malgré que celle-ci soit atténué par la bande d'amis que je me trimballe à longueur de journée. Je tirais un peu sur son pantalon pour qu'il se rapproche, même si il me repoussait.. Il serait proche de moi au moins, je cherchais juste un peu de proximité avec lui.. Pas forcément autre chose.

"Et fais attention à toi surtout ~"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu es là ou non ? Je vais devenir dingue.. [Ft Mallaury]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [C'est terminé, ha ha ha !!! Manque 1 Validation]Je vais devenir le Seigneur des pirates !!!!
» Nicholas ➜ Je vais devenir ton pire cauchemar.
» Pour devenir partenaire
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Astuce pour devenir riche ou "moyen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and if we never wake up :: 
le réveil
 :: les anciens rps :: terminés
-
Sauter vers: