forum rpg sisi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Lun 2 Sep - 19:14


HIM MAHÉ
N’as-tu jamais fait un de ces rêves qui ont l’air plus vrai que la réalité ?
Si tu étais incapable de sortir d’un de ces rêves, comment ferais-tu
la différence entre le monde réel et le monde des rêves ?



Bonjour ! Je m'appelle Him Mahé, mais mes amis m'appellent Mahé, ou par mon nom de famille, Him. C'est difficile de trouver un surnom avec un prénom aussi court et avec autant de consonnes.. J'ai actuellement 23 piges et je suis né(e) le 23 janvier 1990 à Séoul, Corée du sud. Niveau love, j'avoue être libre comme l'air et je m’intéresse aux femmes. Enfin, j'essaye de me le persuader sinon, la honte me hanterait.. J'incarne Kim Woo Bin et je suis un personnage inventé


caractère
Quelque peu mystérieux, l'individu se promène avec un air peu connu sous  une capuche couvrant son visage de mauvais garçon. Des traits qui peuvent être le reflet de son être. Celui-ci monte bien rapidement dans les tours. Il est submergé d'agressivité. Un homme violent qui se détermine par des histoires enfantines. Des mots écorchés, plus accentués pour exprimer sa haine. Par manque de mots, les poings prennent le dessus. Combatif comme un personnage héroïque ou un cinglé sortant tout droit d'un film d'horreur. Alors, pour éviter d'exploser il recherche un côté indifférent. Il ne souhaite pas prétendre être curieux juste pour le bon vivre de Pierre, Paul ou Jacques. Mais, sa sensibilité profondément cachée le rattrape, elle court bien plus vite que lui. Il est sensible sur la beauté qui l'entoure, sur les sujets de son enfance et sur la vérité. Parfois mythomane, des fois trop franc, la balance manque d'équilibre. Alors, pour se rendre inconsciemment de son présent, le garçon se plonge dans la soumission.  Il est indépendant de l'alcool et de la cigarette, espérant ainsi ne plus avoir à penser. Peut-être est-il un être trop rêveur. Un homme à la recherche d'un monde sans blessures car, il en a trop. Trop de séquelles du passé qu'il voudrait bien effacer.
Un homme aux tendances bien trop nerveuses; se ronger les ongles, boire un litre de café, s'empiffrer une bouteille de vin et une vingtaine de clopes par jour. Mais, une personne à la recherche d'une tranquille; fait de la boxe, du jogging et beaucoup de natation, aime regarder les étoiles, il se couche sur l'herbe, ferme les yeux quand le vent souffle, marche le soir, aime regarder la mer. Parfois, ce garçon prends un temps de pause; joue à la console, lit des mangas et sort avec ses amis.


☁️ ton dernier rêve : Un rêve... quelque chose de beau ? Attendez... l'inconnu n'a plus rêvé depuis un moment. Une simple histoire, quelque chose d'habituelle remonta la nuit dernière. L'homme qui portait une capuche noire, marchait sur du charbon. Le chemin n'avait pas l'air d'avoir de fin. Pour lui, c'est un rêve. Une histoire qui ne laisse pas de mauvais souvenirs. Comme une simple histoire que l'on vient vous conter, le garçon sans rappelle. Un bon ressenti ne s'est pas manifesté depuis un moment. Ses rêves ont tout l'air d'être dédiés qu'aux plates histoires ou aux cauchemars. Si un rêve parvient d'ici-là alors, je pourrais vous le raconter comme l'on commence une belle histoire, c'est-à-dire par: il était une fois. ☁️ ton dernier cauchemar : Il ne sait trop quoi en penser. Il ne sait même pas s'il la connait. Cette inconnue, plonge sans cesse dans les profondeurs. Comment peut-il arriver juste à temps pour lui attraper sa main ? Il essaye chaque nuit de la rattraper à temps mais, il est toujours trop tard. Alors, il la voit sombrer au fond des océans. Ses cheveux flottent avec le souffle du vent, son regard est ancré de maladresse et de tendresse. Sa main s'étire vers lui mais, ses doigts se meuvent de détresse. Elle est à la recherche de ses ailes déchues.  ☁️ ton familier idéal : Un père et une mère, un amour commun qui s'adresse à un être humain. Une simplicité qui n'est pas une réalité. Lui, ce qu'il souhaite c'est d'un père présent et fort pour son fils, d'une mère sûre d'elle et joyeuse. Et s'il n'est pas trop égoïste, il voudra d'un petit frère ou d'une petite sœur avec un grand cœur. Mais, la seule chose qu'il a le droit c'est d'un foyer parental détruit, charbonneux qui a craqué par les coups qu'il a subi. À force, ce destin n'est qu'une fatalité. Une réalité qui lui était destinée. ☁️ ta plus grande peur : Ne plus pouvoir différencier le rêve de la réalité, l'effraie. Parfois, il envie ses nuits et devient amère face à la vie. Il devient presque envieux de pouvoir dormir contrairement aux amnésiques. Mais, le garçon a peur de préférer lorsqu'il est dans les bras de Morphée. L'idée de ne pas être enchanté de commencer une nouvelle journée, le rend inquiet.  ☁️ton plus grand rêve à réaliser : Il est à la recherche de ses ailes perdues. Il souhaite pouvoir voler de nouveau comme quand il était enfant.  Peut-être n'est-ce qu'un désir dérangeant.  Cette idée de vouloir retrouver cette liberté, ne fait qu'amplifier son côté casanier. Il veut pouvoir sourire sans inquiétudes. Si on y regarde de plus près, tout ceci ressemble au bonheur. Cet état durable de plénitude et de satisfaction. Mais, il en vient à l'idée de ne pas pouvoir y accéder.


histoire

0:59     #THE ZONE
Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.
La neige ne fait pas de bruit quand elle tombe. Elle descend du ciel sans caprice. Elle se laisse diriger par le vent pour se poser délicatement sur le sol. On ne l'entend pas mais, pourtant on la voit arriver. Sa blancheur peut éclairer de nombreux chemins. Mon histoire est étroitement liée à la neige. Pourtant, nous sommes deux choses opposées. Je suis arrivé avec des pleurs ahurissant. Je suis né dans une grande discrétion dans la salle de bain, éloigné de la vue de tous les passants. Et contrairement à elle, j'étais plutôt l'obscurité qui s'étalait sur la vie de mes parents. Mes parents ne voulaient pas d'enfant et pourtant, je suis quand même venu. J'étais déjà un in-désiré, juste une malchance pour autrui.
0:59; temps neigeux. mon premier souffle sur ce monde.

Malgré ma naissance imprévue, j'ai grandi auprès de mes parents. "Malgré" peut sembler à une chance selon la tournure de la phrase. Et pourtant, c'est loin d'être un cadeau. Mon père était alcoolique, dépendant du jeu et agressif. De l'autre côté, ma mère était nerveuse et soumise. Cela peut paraître tellement familier surtout dans les bas quartiers. C'est vrai, vous avez raison mais, parler c'est plus facile que de le vivre. Tous les matins, en me réveillant je voyais des décombres envahir la maison, ça puait l'alcool et le pourri. Mon père était souvent allongé sur le sol avec une flaque de vomie encerclant son visage ridé par l'alcool. Drôle de vie. Mais, à force on s'habitue à la vue.
Ainsi, avec cette belle image, je partais à l'école avec le ventre vide. Le midi, je mangeais toujours la même chose, du riz que je me préparais moi-même la veille. Puis, le soir arrivait. Je rentrais chez moi, étant toujours l'acteur de la même scène dramatique. Ma mère ayant des cicatrices et des bleus sur le corps, me souhaitait la bienvenue me demandant, comment c'était passée ma journée de cours. Après mes devoirs, j'aidais ma mère à faire le ménage. Et le soir, le calme prenait fin. Mon père rentrait après avoir dépensé au poker, la moitié du salaire qu'il avait reçu. Par la suite, il se posait sur la table pour manger de la viande et du riz accompagné d'une bouteille d'alcool. Après avoir terminé, il pétait toujours son câble par rapport à l'état, au financement du pays et à son boulot. Je pouvais être sûr, qu'il allait s'en prendre à ma mère. Et vu que je me mettais toujours entre eux alors, je me recevais toujours des coups.
Mon enfance a été un vrai fiasco. À l'école, j'étais dernier de la classe. Il me manquait trop de bases. Et quand maman est tombée malade, j'ai dû trouver un emploi. Ceci n'a pas arrangé la chose. Mais, avec beaucoup d'efforts et très peux de réconforts je suis quand même parvenu à entrer au collège.



6:41     #ROLLING STONE
Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...

Les choses sérieuses ont commencé. Du moins, c'est ce qu'on essayait de me faire croire. Je devais soit disant grandir, prendre mes responsabilités et aller de l'avant. Je n'étais encore qu'au collège. Pour moi, tout ceci n'était que foutaise. Je n'avais pas tort. J'avais mieux à faire que d'apprendre des lignes inscrites sur un livre. Pour ma part, au lieu d'utiliser mon cerveau, je faisais fonctionner la force de mes bras. Et oui, c'était pour ma poire le loyer depuis que maman était malade. J'avais trouvé un boulot le matin et un autre le soir. La vie est dure mais, si vous voulez vivre il faut endurer toutes les crasses qu'elle met en travers de votre chemin. Gardez pour vous votre pitié, j'en ai pas besoin. Ce n'est pas elle qui va me nourrir, ni m'aider pour compléter mes fins de mois.

Ce trou à rat, je devais absolument le quitter. J'ai compris que je n'avais plus rien à faire ici quand ma mère m'a annoncé qu'elle resterait auprès de mon père et qu'elle ne pouvait rien faire contre sa présence à la maison. Moi, j'en pouvais plus de la voir se faire massacrer les soirs, de m'en prendre plein la gueule et de filer à mon père des tunes parce qu'il n'en avait plus pour son alcool ou son jeu. Je voulais plus vivre comme tel. Alors, à treize ans j'ai pris mes clics et mes claques pour me barrer de chez moi. Adieu.
6:41; il pleut. je m'enfuis de chez moi.

J'ai fini mes années de collège chez moi, dans mon petit neuf mètres carrés. J'avais toujours mes deux emplois pour pouvoir payer le loyer, la nourriture et tout le reste. C'était une période très dure. Des fois, je n'avais pas de quoi manger ou pas assez d'argent pour m'acheter de nouveaux vêtements. La pauvreté, je la portais sur le dos. Mais, je gardais l'espoir qu'un jour, la richesse s'ouvrira à moi.

Quelques années après, je suis devenu un homme. Enfin, un vrai garçon, un costaud. Au lycée, dès le premier jour, j'étais affiché comme un mauvais garçon. Ma sale gueule me donnait cet air rebelle et infidèle. Alors, je ne pouvais qu'en jouer car, il m'était impossible de m'en dégager. Encore une fois, j'étais le dernier de la classe. Le mec qui posait ses pieds sur la table, qui écoutait de la musique en cours, c'était moi. Les zéros, les retenues et les remarques déplacées c'étaient pour ma pomme. J'étais loin de l'idéologie que les longues études font un bon métier. Ma philosophie était d'un goût plus brut au palais.
" Ne pleurez pas votre passé car il s'est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n'existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais."



23:37     #OUTSIDE
Quelqu’un a dit un jour que la mort n’est pas la pire chose dans la vie : le pire, c’est ce qui meure en nous quand on vit.


marley smith
salut, j'suis un cornichon je suis à la recherche d'une boite pour pouvoir me fourrer dedans. j'suis pas trop difficile, il faut juste que tu sois bonne, avec des formes généreuses/maggle. sinon, moi c'est marley smith (et pas smirey OK?!), j'ai 19 piges et j'ai toutes mes dents ( ) c'est trop cool, y'a pleins de smileys sur le forum   euh... sinon on bz? /vlan. 👼  

Code:
[b]kim woo bin[/b] » [url=http://neverwakeup.forumactif.org/u12]him mahé[/url]
propriété de edenivore




Dernière édition par Him Mahé le Jeu 5 Sep - 16:06, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brook S. Peyton
paradise
avatar

pseudo : eden / black leather
Messages : 320
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : miley cyrus

coincé depuis : je ne suis pas coincée, j'ignore même que c'est possible

MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Lun 2 Sep - 19:20

hellooooo
bienvenue sur le forum au titre trop long XD !! fighting pour ta fiche ! si tu as la moindre question sur n'importe quoi, n'hésite surtout pas à nous contacter XD
j'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous ♥️

par contre, le groupe pour le bottin, c'est le groupe de la célébrité, pas du personnage XD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Lun 2 Sep - 19:20

SMIREY SMIREY.
je suis trop une bitch au fond. COUTURE IS A BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITCHA.
Revenir en haut Aller en bas
Nguyen Jun soo
hippie style
avatar

pseudo : oignon.vore
Messages : 176
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : kim sexy u kwon

passe temps : roucouler.
coincé depuis : que je suis hanté par mes rêves les plus fous.

MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Lun 2 Sep - 20:21

Oh lalaaaa, marleyyy la grande marley! Avec sexy woobim, j'adore, nuhuhu. Toi et moi on causera lien hein, comme toujours, j'veux que sa dépote des pingouins   bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Lun 2 Sep - 21:54

Go Soo Hyun + merci pour ton accueil belle demoiselle   ouais, d'ailleurs j'ai une question, je vais t'envoyer (je ne sais trop quand) un mp   arf, quelle nouille   j'ai modifié  

Jang Abbas + -lui balance des cailloux- jartes de là, sale parasite  

Nguyen Dolce + Grande sous son 1m65, respect stp !   Ouais, comme d'habitude, t'inquiète ma poule je t'ai dans le collimateur    merci pour ton accueil, j'tem  

Sinon, est-il possible de me réserver le beau woobin svp ? On ne sait jamais, je préfère prendre mes précautions  
Revenir en haut Aller en bas
Nguyen Jun soo
hippie style
avatar

pseudo : oignon.vore
Messages : 176
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : kim sexy u kwon

passe temps : roucouler.
coincé depuis : que je suis hanté par mes rêves les plus fous.

MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Lun 2 Sep - 21:58

Bien sur chaton, je te le réserve de suite!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Lun 2 Sep - 22:14

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Jeu 5 Sep - 14:13

'Gnon + Merci bichette  
Tébonne +    ( )

Je vais essayer de finir ma fiche today  
Revenir en haut Aller en bas
Nguyen Jun soo
hippie style
avatar

pseudo : oignon.vore
Messages : 176
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : kim sexy u kwon

passe temps : roucouler.
coincé depuis : que je suis hanté par mes rêves les plus fous.

MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Ven 6 Sep - 9:05

JE VEUX LA SUITE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brook S. Peyton
paradise
avatar

pseudo : eden / black leather
Messages : 320
Date d'inscription : 31/08/2013
avatar : miley cyrus

coincé depuis : je ne suis pas coincée, j'ignore même que c'est possible

MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   Sam 21 Sep - 19:26

hey! ta fiche semble presque terminée, pourtant tu ne t'es pas manifesté...
fait attention, si dans 3 jours je n'ai pas des réponses, tu risques d'être supprimé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT   

Revenir en haut Aller en bas
 
HIM MAHÉ + COUP D'ÉTAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and if we never wake up :: 
le réveil
 :: les fiches :: de présentation
-
Sauter vers: