forum rpg sisi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hold me in your arms again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: hold me in your arms again    Mer 4 Sep - 16:51




YOU WERE LIKE HOME TO ME

please don't close your eyes, don't know where to look without them. outside the cars speed by, i never heard them until now




En ce moment Ha Neul se déplace sans vraiment savoir où elle se trouve ; Il ne s'agit plus de cette ville déserté dans lequel son rêve est né ; elle se trouve dans les rues d'un pays et d'une ville dont elle ne connait pas le nom d'ailleurs. Ha Neul sait pertinemment qu'elle est dans un rêve ; tout ça est bien trop surfait pour avoir l'air réel de toutes façons. Il y a dans cette rue, des tas de lampadaires différents et elle allume les lumières pour éclairer son chemin sans destinations précises. Elle aimerait savoir où elle se trouve mais les passants ne lui parlent pas et se mettent à courir en riant lorsqu'elle s'approche et au final, personne ne répond à sa question. Mais c'est un rêve, c'est définitivement un rêve, elle le sait et elle aimerait se réveiller parfois. C'est dur d'être une adulte, elle aimerait laisser ce genre de responsabilités derrière elle par moment et ne jamais avoir à les reprendre. C'est dur mais elle n'a pas le choix et parfois, elle en a besoin de ces responsabilités.


Marchant le long de cette rue noire de monde, la jeune femme balaie du regard les environs avec cet air absent si familier. Elle n'est clairement pas à cent pour cent ici ; elle se pose beaucoup de questions. Trop sans doute, ses cheveux vont virer au blanc à ce rythme. Quand elle arrive au bout de la rue, alors qu'elle a allumé presque tous les lampadaires, il y a une sorte de lampadaire chinois encore éteint. Elle s'approche de celui-ci et tend la main pour tenter de l'allumer mais à cet instant précis, son attention est gagnée par quelque chose d'autre et alors, la jeune femme cherche du regard cette autre chose en question. En réalité, ce rêve n'est pas différent du précédent où la ville inconnue a été progressivement désertée ; là, personne ne lui parle mais tout le monde sait qu'elle existe. Ce rêve n'est pas vraiment un rêve, c'est un cauchemars à propos de la solitude et sociable comme elle est, c'est une véritable torture. Oui, ce n'est pas un rêve enfaite, c'est un cauchemars.



love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Mer 4 Sep - 18:50


haneul&minseok
hold me in your arms again..


Un brouillard épais, voilà ce que je voyais, en plus des lampadaires qui se dessinaient sous mes yeux. Je me demandais bien où j'étais arrivé. J'étais partit avec Min Ki pour faire un petite balade, peut-être lui trouver des jouets ou quelques objets de ce genre, et nous étions arrivés dans cette ville où tout le monde semblait infiniment pressé, et totalement aveugle au reste du monde. Min Ki était étonnamment sage, mais  je dissimulais son énervement à marcher depuis un moment par ses petits soupirs qu'il ne faisait pas vraiment discret. Il balançait sa tête à droite et à gauche alors que je tentais de trouver un endroit pour nous asseoir. Je m'arrêtais finalement pour lui demander si il voulait que je le porte, mais il me répondit un "non" franc, me disant qu'il était un grand garçon et qu'il pouvait marcher, mais qu'il voulait que l'on se dépêche. Alors j'embrassais ses joues avant de reprendre sa main et la marche que l'on avait entamé depuis un moment. Et plus on avançait, plus je distinguais une silhouette fixe parmi toute celle pressées des gens autour de nous. Et Min Ki sembla la distinguer aussi puisqu'il la pointa du doigt avant de crier. « Papa! C'est maman !  » Je le regardais, incrédule. Maman...? « Mais que dis-tu, Min Ki? » Il sembla s'énerver, puisqu'il tapa doucement du pied avant de lâcher ma main pour courir vers la silouhette. Je dus mettre les bouchées double pour tenter de le rattraper, criant son prénom, jusqu'à ce que je le vois, tirant sur la main de la jeune femme dont je me souvenais parfaitement. Ha Neul. « Maman, Maman, Maman !  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Mer 4 Sep - 19:32




YOU WERE LIKE HOME TO ME

please don't close your eyes, don't know where to look without them. outside the cars speed by, i never heard them until now





Ce rêve prend une tournure vraiment surprenante lorsqu'elle entend ce petit garçon. Est-ce qu'il vient vraiment de l'appelé maman ? Ses rêves sont vraiment de plus en plus étranges, parce que quand même, si elle était maman ça se saurait hn ! Elle regarde à nouveau dans les alentours dans le but de trouver une personne qui pourrait ressembler à sa maman mais elle ne trouve personne et décide de laisser son embarras et sa frustration de côté pour se mettre à la hauteur de cet enfant qui lui tient la main ;

Ha Neul - Dis moi petite peluche, il t'arrive souvent de sortir dehors sans tes parents ? Elle sourit faiblement

Cependant son sourire laisse à nouveau place à de la surprise quand l'enfant prend Ha Neul dans ses petits bras en lui disant qu'il l'a retrouvée. Quelques secondes de détresse avant qu'il ne la relâche en se tournant vers le jeune homme à quelques mètres. Il se met à sautiller et lui dire "papa, papa ! J'ai retrouvé maman, tu vois tu vois !"... Il faut un certains temps à Ha Neul pour encaisser tout ça ; l'enfant qui croit qu'elle est sa mère, ce jeune homme au visage familier, ce rêve, tout ça.

Elle se redresse en arrangeant sa robe et passe ses bras autour de ses coudes à cause du froid. Elle rêve très certainement, mais tout ça a l'air si réel. Lorsqu'elle fais quelques pas en avant, la jeune femme ne se risque pas à trop s'approcher de lui de peur qu'il disparaisse encore. Après tout, d'une façon ou d'une autre, il est parti la dernière fois. Il est parti sans pouvoir donner de nouvelles, alors qu'elle s'était sentie... En sécurité avec lui. Il est tout simplement parti. Elle est prise d'un léger sursaut quand le petit garçon s'accroche à sa jambe droite mais n'ose finalement rien faire, elle n'est pas douée avec les enfants. Ou plutôt, elle ne se sent pas douée. Quand elle pose son attention sur le jeune homme, elle ose à peine dire à haute voix ;

Ha Neul - T'es pas réel. T'es pas réel c'est ça ? T'es juste un morceau de rêve et ... Et si je te touche, tu risque de disparaître encore une fois.. J'ai raison ?




love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Jeu 5 Sep - 20:02


haneul&minseok
hold me in your arms again..


Je cherchais mon fils, je l'avais perdu de vu l'espace de quelques secondes lorsqu'il s'était mit à courir, et j'avais tenté de le rattraper, et c'est petite voix fleurette qui me fit accélérer la cadence, le trouvant alors face à cette femme que je connaissais.  Cette femme aux traits incroyablement doux et agréables, des traits tendre en regardant Min Ki, se mettant à sa hauteur pour lui poser une question. Mon petit bonhomme s'est mit à tourner la tête à droite et à gauche avant de me pointer gentiment du doigt, un sourire accroché à ses petites lèvres. « Non ! Je suis pas tout seul ! Regarde, c'est mon papa ! Il s'appelle Min Seokie ! et il est gentil !  » Je souriais légèrement, passant ma main dans mes cheveux bruns avant de m'approcher de mon petit bonhomme qui continuait de m'appeler Min seokie pour une raison ou une autre. C'était attendrissant. Je me baissais légèrement, et le décrochais de la jambe de la jeune femme, pour le prendre dans mes bras. Le petit bonhomme s'accrochant à ma nuque comme un koala, enfouissant son visage contre mon épaule. Je caressais du bout des doigts son dos tout en posant ses fesses sur mon bras pour qu'il soit bien accroché plutôt qu'en koala. Je fronçais les sourcils à ses mots. Je me souvenais bien de pourquoi j'étais partit comme cela d'un coup. Mon fils. « Détrompe toi.. Je suis bel et bien réel, je ne suis pas un morceau de rêve.. Si.. Si je suis partit ce jour là, c'est parce que je ne pouvais pas le laisser longtemps seul. Je savais qu'il avait besoin de moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Ven 6 Sep - 17:57




YOU WERE LIKE HOME TO ME

please don't close your eyes, don't know where to look without them. outside the cars speed by, i never heard them until now





Ha Neul se souvient de Min Seok comme s'il avait toujours été dans sa tête à une place précise et petit à petit la place s'est élargie son souvenir et l'a rongé comme une tumeur. Elle a bien cru qu'elle ne le reverrait jamais, elle sait ce que c'est les relations sans lendemain. Mais Min Seok c'est tellement différent, il ne s'est rien passé entre eux ; pour Ha Neul ça avait juste accroché et elle ne s'était pas sentie comme ça pendant tellement longtemps. Ce n'est sans doute jamais arrivé d'ailleurs. Mais il est parti, sans redonner de nouvelles et elle a apprit à vivre avec sans vraiment réussir à le supporter. Aujourd'hui encore elle est persuadée que tout ça n'est qu'un rêve, un morceau de rêve inachevé mais il est là en face d'elle à lui expliquer qu'il a un fils, qu'il a du partir pour cette raison. Et la jeune femme ne sait pas vraiment comment interpréter tout ça. C'est sans doute trop d'informations pour son cerveau. C'est sans doute la raison pour laquelle elle sent son coeur trembler aussi fort. Et tout cela a l'air si réel bon sang, trop réel.

Les lampadaires clignotent un moment, pendant lequel son regard croise le sien. Ne sachant pas où se mettre, elle pose toute son attention sur cet enfant qui l'appelle encore maman. Elle ouvre la bouche pour lui expliquer qu'elle n'est pas sa mère mais se jugeant nulle dans l'art d'expliquer, elle fini par se taire à ce sujet. Quand elle relève la tête, ce petit bout de femme pourtant si sincère d'habitude se contente de poser sa main sur le bras de Min Seok et dire avec un sourire sur commande

Ha Neul - Il est vraiment adorable, hochement de la tête Sa mère doit l'être encore plus hn et c'est parti pour la séquence emmêlage de pinceaux ! Non vraiment, je dis pas ça parce que je dois remplir le blanc de silence qui va sans doute s'installer sous peu, je le pense vraiment.
Menteuse Et...- et tu es à cours de paroles Ha Neul. Elle recouvre les mains de son visage pour dissimuler le débordement de larmes qui est proche Et toi t'es vraiment... Affreux ! Voila, Min Seokie est affreux, petite peluche. Qu'est-ce qui t'empêchais de me faire signe tout ce temps ? Où est-ce que tu es passé tout ce temps ? Tu sais, le monde a pas cessé de tourner hn, mais j'pouvais juste pas m'empêcher de me dire dans un coin de ma tête que tu reviendrais... Et là... elle secoue la tête.

Et là, malgré le fait qu'elle ait fermé la vanne à sentiments, ils forceraient le passage, empêchant la concernée de parler. Les lampadaires clignotent à nouveau et lorsqu'ils se rallument, elle est assise par terre le visage dissimulé dans ses coudes. On dit que le ridicule ne tue pas, en effet, il n'a pas tué notre Ha Neul.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Ven 6 Sep - 18:30


haneul&minseok
hold me in your arms again..


Je l'observais, une pointe de culpabilité se lisant dans mes yeux légèrement ambrés par la lumière. Si je m'en voulais? Oui. Totalement. L 'avoir laissé sans nouvelle alors qu'elle ne me laissait pas indifférent, oui. Je m'en voulais. Mais j'avais des obligations, celles de protéger mon fils, d'être avec lui parce qu'il n'avait que moi. Je devais rester à ses côtés, quoi qu'il m'en coûtait. Et j'avais du mal à me remettre dans le bain d'une relation, même si je n'ignorais pas que cela me plairait plus qu'un peu d'être avec la jeune femme, je savais que.. j'aurais dû mal à m'habituer à cette relation parce que je ne m'y connaissais pas, je ne m'y connaissais plus en fait. Pas plus qu'avant, pas moins qu'avant, je restais à ce niveau stupide. Le fait qu'elle énonce la mère de Min Ki me fit soupirer, passant alors une main dans mes cheveux, je regardais mon fils, puis la jeune femme. « Il n'a pas de mère, elle est.. au paradis. Je.. Il ne l'a qu'à peine connue. Et c'est vrai qu'il lui ressemble beaucoup, il n'y a pas à dire. du moins, dans mes souvenirs. » J'avais souffler, une pointe d'innocence dans la voix parce que pour Min Ki, elle a rejoint le "paradis" un monde meilleur avec des étoiles. Je ne pouvais pas énoncer la vérité alors qu'il était dans mes bras, somnolant légèrement contre mon cou. J'avais sentit Min Ki sursauter aux mots de la jeune femme, et tourner son visage pour la regarder. « Je sais ! Je suis affreux ! Je suis désolé, je ne voulais pas te laisser sans nouvelle ! mais je ne pouvais pas laisser Min Ki tout seul, je ne pouvais pas. Il a besoin de moi.. Je ne peux pas. Tu ne peux pas comprendre ce que c'est d'être parent, de.. d'avoir cette quiétude de le laisser seul dans un monde que l'on ne connaît pas. C'est comme ça, je suis désolé, vraiment.. » Je fronçais les sourcils en voyant les lampadaires clignoter, et je sentis Min Ki tirer sur mon t-shirt pour que je le fasse descendre. Alors je le déposais doucement au sol pour le regarder ce diriger vers la jeune femme. Il posa ses petites mains sur les bras de la jeune femme, tentant de capter son attention. « Maman? Pourquoi tu pleures? C'est à cause de moi ? C'est parce que j'ai gardé papa pour moi tout seul? Pardon maman.. J'aurais dû te le prêter..  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Ven 6 Sep - 19:44


Soudainement, je me sens un peu stupide lorsqu'il me dit qu'elle est morte. Je me sens si stupide qu'aucun mot sur le moment n'était suffisamment juste pour décrire à quel point je me sentais sincèrement désolée. Impossible de le regarder dans les yeux ou faire quoi que ce soit. J'ai juste eu la force de lui murmurer que j'étais désolée pour sa femme défunte, mais je ne suis pas sûre qu'il m'ait entendu. Je ne suis plus sûre de quoi que ce soit enfaite. J'entends les gens marcher autour de nous, les pas, la conversation, le tout se fait de façon moins bruyante petit à petit. C'est comme si j'avais pris une télécommande et que j'avais baissé le son, comme ça, juste pour mieux nous entendre. Juste pour mieux entendre ce qu'il a à me dire enfaite. Et sur le coup, je me sens tellement égoïste d'avoir réagi de cette façon ; ce n'est pas dans mes habitudes ; Min Seok n'est pas non plus dans mes habitudes j'ai envie de dire. Et Min Seok a fait de ma vie un espèce de bazar ambulant pour le peu de temps où j'ai pu rester en sa compagnie. C'est tellement pas dans mes habitudes tout ça ; J'suis du genre à ne jamais revoir les types que je fréquente à cours terme, je tire un trait avant même de ressentir quelque chose pour le mec en question et la boucle est bouclée.


"Pour le coup Ha Neul, même ce petit bout de chou est plus résistant que toi", je suis en train de me dire. Je passa rapidement mes mains sur mes bras nus puis efface rapidement mes larmes avant de prendre l'enfant dans mes bras. Il a raison, je ne sais pas ce que c'est d'être parent, je suis fille unique, ma mère m'a abandonnée avec un monstre de père qui me tapait comme il taperait un homme au cours d'un bagarre. Je sais pas ce que c'est que d'être parent. J'me suis jamais occupée d'un gosse et j'en ai jamais tenu un dans mes bras comme je le tiens dans mes bras maintenant... J'avoue avoir ressenti quelque chose d'un peu étrange au départ, mais cette chaleur qui entoure un si petit corps et ses paroles qui sont tellement plus sages que les miennes. Je balaie à nouveau les larmes du revers de la main avant de regarder cet enfant dans les yeux. Comment est-ce qu'il s'appelle déjà ? Min Ki ? J'ai entendu Min Seok crier son prénom tout à l'heure, il me semble, mais je n'en suis pas sûre non plus tout d'un coup.



Ha Neul - Je ne pleure pas, je transpire~ ... Eh eh, tu sais Min Ki, moi j'aurais voulu être une personne aussi extraordinaire que ta maman. Je suis sûre qu'elle l'a été ! Un sourire triste se dessine sur mes lèvres Mais moi j'ai pas de super pouvoirs. Enfaite, je suis un peu jalouse de ta maman, j'aurais voulu en avoir aussi des super pouvoirs... Non non non, t'excuses pas bébé ! Ah, t'es trop mignon Je le reprend dans mes bras Dis dis dis, tu me passes un peu de tes super pouvoirs ?


Je lève alors la tête vers Min Seok et tente un faible sourire. En espérant qu'il puisse le lire sur mes lèvres, je lui dis que je suis désolée. Un désolé pour tout ; pour être égoïste, pour mes milliards de défauts...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Sam 7 Sep - 20:13


haneul&minseok
hold me in your arms again..


Voir mon fils considérer cette jeune femme qui lui était inconnue de cette manière, la prendre presque dans ses bras comme pour la rassurer alors qu'il ne la connaissait pas, ça me faisait drôle. Ça me touchait dans le fond, parce qu'il possédait un trait bien caractéristique de sa mère : il allait vers les autres qu'importe la situation, que la personne soit blanche ou noire ou asiatique, qu'elle soit heureuse ou triste ou en colère, il allait toujours vers les gens sans se soucier de leur réelle nature. Ça m'inquiétait autant que ça m'attendrissait, cette part de ce petit bonhomme. Au moins, grâce à sa mère, il serra une bonne personne plus tard, du moins, je l'espérais. Donc, quand elle le prit dans ses bras, je n'esquissais pas un seul mouvement, les observant simplement, je savais qu'elle ne lui ferait aucun mal, elle n'était pas comme ça, Ha Neul. Ou du moins, je doutais qu'elle soit capable de faire du mal à un enfant, à mon enfant. Et si jamais elle le ferait, je serais capable du meilleur comme du pire, comme un père. « Tu transpires? Donc tu as chaud? C'est mon papa qui te donne chaud?  » Je me mis à rire, bougeant légèrement la tête. Il était bourré d'une innocence tellement attendrissante. Je voudrais qu'il reste aussi innocent pour encore longtemps. « je ne sais pas comment était maman, je ne me souviens pas d'elle. Papa & elle ne vivaient pas dans la même maison. j'étais souvent avec papy et mamie, et papa bien sûr!  » Je le voyais froncer les sourcils, l'incompréhension se lisant sur sa petite bouille mignonne, mais même s'il ne comprenait pas, il restait attentif à ce qu'elle pouvait bien dire. « Maman avait des supers pouvoirs? Je ne savais pas, mais je veux bien t'en donner maman ! Attends, regarde..  » Il se mordilla légèrement la lèvre avant de poser ses deux mains sous le cou de la jeune femme, pendant que je souriais à Ha Neul. « Budidididididi.. Boom ! Voilà, tu as des supers pouvoirs!  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Sam 7 Sep - 22:28

Jung Ha Neul a écrit:



YOU WERE LIKE HOME TO ME

please don't close your eyes, don't know where to look without them. outside the cars speed by, i never heard them until now





Les petites mains de Min Ki sont posées sur mes épaules. Il est adorable et tellement naïf aussi. Il me pose une question qui me laisse sans voix et qui, je l'entend bien, fait rire son paternel. Oh Min Ki, petite peluche, garde autant de naïveté que possible jusqu'à tes trente ans s'il te plait, je suis en train de penser en levant les yeux au ciel avant de rire à mon tour bien que je sois un peu gênée, je l'admet, mes joues l'admettent aussi apparemment. Il y a dans la vie des questions sans réponses... Laissons celle-ci ... Sans réponses hn ? J'ai trop peur de dire des bêtises au pluriel et une voix dans ma tête me dis "tais toi Ha Neul, sérieusement".


Ha Neul - C'est pas censé être drôle, je dis à Min Seok malgré le fait que le rire m'ait prit aussi

Et puis vient le moment où il me parle de la façon dont ils vivaient, et je perds mon sourire, c'est moins joyeux que prévu ; ils étaient séparés et Min Ki devait sans doute beaucoup se déplacer pour aller de maman à papa. Je l'écoute avec attention sans prêter attention au fait que je sois assise sur le trottoir, juste à côté de la foule de gens qui diminue de plus en plus. C'est une histoire bien triste qu'il me raconte. Il ne s'en rend peut être pas compte. C'est une bonne chose qu'il ne s'en rende pas compte je crois.


Ha Neul - Tu sais Min Ki, tu es un petit garçon très courageux, je murmure ... Oh ? je prends un air surpris Tu peux me donner un peu de tes super pouvoir ? Vraiment ? Je souris avant d'ajouter D'accord, je ne bouge pas.


Je lève les yeux vers Min Seok qui m'adresse un sourire. Lui aussi, il a été très courageux... Ce doit être terrible de voir partir la personne qu'on aime, se dire qu'on ne la reverra plus jamais, qu'on ne se réveillera plus jamais à côté d'elle. C'est terrible non ? Moi je n'aurais jamais pu survivre à ça je crois ; J'ai trop peur de perdre les gens que j'aime. J'ai besoin, parfois, de preuves pour être rassurée et me dire "ah, ils sont là, pour de vrai, ils ne partiront pas. C'est pour ça que je tente de m'attacher le moins possible. Pour le cas, c'est raté, je me suis attachée à Min Seok jusqu'à la plus petite de mes cellules. Je lui rend difficilement son sourire avant de balayer le résidu de larmes qui commence a à nouveau s'installer. Et puis je lui fais signe de s'asseoir à côté de nous. J'insiste un peu d'ailleurs.


Ha Neul - Merci petite peluche, je murmure avant de m'adresser à Min Seok Il est en train de s'endormir... Dis, tu sais où on se trouve exactement ? Parce que moi je pense que c'est un rêve, parce que j'ai jamais vu de rue éclairée par autant de lampadaires... J'suis perdue ...





love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Sam 7 Sep - 23:33


haneul&minseok
hold me in your arms again..


 Je n'ignorais pas que la vie de mon fils n'était pas simple, du moins, avant d’atterrir dans ce monde atypique, idyllique. Il ne connaissait pas sa mère biologique, seulement moi et ses grands parents, et le peu dont il pouvait se souvenir de sa mère, s'était des voyages en voitures de chez moi à chez elle. Parce qu'elle n'était pas une personne que j'avais aimé, non, juste un simple coup d'un soir qui avait dégénérer, et je n'aurais jamais pensé que cela puisse arrivé un jour. Je ne regrettais pas d'avoir Min KI surtout qu'il était mon bonheur au quotidien. Ce petit bonheur d'innocence qui n'hésitait pas à dire des choses de "grand" avec une innocence cachée. C'était mignon, et drôle, et je ne pouvais m'empêcher de rire.   « Oui, peut-être, mais c'est drôle. » Je regarde mon fils qui nous fixe tout les deux comme s'il ne comprenait pas, et en toute et simple réponse, je bouge la tête à droite et à gauche pour qu'il abandonne l'idée de comprendre ce que l'on a bien pu dire là dessus et ce que l'on a trouvé drôle dans ses mots. Il ne cherche pas à comprendre et se met dans l'idée d'offrir des supers pouvoirs à Ha Neul. Attendrissant, ce gosse, à un point que je n'ose imaginer en fait. Il ne lui répond pas avant d'avoir finit sa manipulation. Et il la regarde, posant ses petites fesses au sol. « Pourquoi je suis courageux?  » Je souris, et en voyant Ha Neul me montrer de m'asseoir à côté d'elle, je me baisse et m'installe avant d'attraper mon petit bout somnolant, le coinçant sur mes jambes, mes bras autour de son petit corps, son visage niché dans ma nuque, je sens ses petits cils papillons sur ma peau, il essaye de résister au sommeil. « Il est très fort pour son âge, il y en a beaucoup qui somnolerait bien avant lui, avec toute la marche que l'on a fait aujourd'hui.   » Je caresse les cheveux de mon bonhomme avant de regarder autour de moi, où est-ce qu'on est? « Je ne sais pas. On est dans le monde des rêves, tout est fait selon notre désir, notre volonté je crois. Enfin, je crois hein, je suis pas sûr.   »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Dim 8 Sep - 12:35




YOU WERE LIKE HOME TO ME

please don't close your eyes, don't know where to look without them. outside the cars speed by, i never heard them until now





Je me sens bien ici, je veux dire, avec lui, avec eux et j'veux pas que tout ça disparaisse d'un coup. Je sais qu'une partie me dit que c'est un rêve et rien d'autre qu'un rêve mais j'veux pas qu'il parte. Je sais que je suis pas douée pour les relations à long terme, mais quand je le regarde sourire, quand je vois ce petit bout de naïveté, je... Est-ce que j'ai un problème ? Ça ne fait que quelques jours que j'ai rencontré Min Seok mais je me met à imaginer ma vie avec lui. Ma vie est colorisée de ses sourires que je n'ai pas assez vu. Et il ne s'en rend sans doute pas compte. C'est le parfait mélange pour un shot de déception. Parce que moi je vous le dis, moins on espère, moins on est déçus ! Alors, je sais pas, peut être que je suis maso. Peut être que j'ai perdu du peu de raison qu'il me restait. Peut être que c'est ça... Min Ki attire à nouveau mon attention en me demandant pourquoi je le trouve si courageux. Je souris faiblement ;


Ha Neul - Pourquoi tu es courageux ? Comment tu vas formuler ça Ha Neul, comment tu vas formuler çaaaa... Parce que moi, à ta place, je pleurerais beaucoup. M-mais toi, tu souris toujours et c'est une bonne chose. T'es solide...


Quand il prend Min Ki, je m'installe à côté de lui et l'écoute parler. Et plus Min Seok parle... Plus je me perds. Je ne sais pas où on se trouve et lui non plus, pourtant


Ha Neul - Vous marchiez sans savoir où vous alliez ? Je reprend en ajoutant Si c'est un rêve, si tu n'es qu'une illusion, j'veux pas me réveiller ; à partir du moment où je me réveillerai t'existeras plus que dans ma tête et ce sera pas supportable...









love.disaster
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Dim 8 Sep - 16:49


haneul&minseok
hold me in your arms again..


[justify]La vie a toujours été colorée de choses que l'on ne pouvait pas forcément contrôlés ou voir venir, comme Min Ki, je ne l'avais pas vu venir, ni même Ha Neul, et les sentiments qui commençaient à grandir au fond de moi. J'aimais sa présence, mais si ce n'était que la seconde fois que je la voyais, j'avais cette douce envie de la prendre dans mes bras, qu'elle devienne en quelque sorte la mère dont Min Ki avait besoin, parce qu'elle avait tout dans son regard pour l'être. Mais je ne voulais pas espérer dans un sens, les seules fois où j'avais espérer, j'avais été déçu, terriblement déçu de la réalité des choses, et là, je sentais que cela ne pouvait être que le cas. Qui voudrait devenir mère d'un jour à un autre? C'était bien trop compliqué. Mère d'un enfant qui n'était même pas le sien.. « Je.. Papa, il m'a toujours dis qu'il fallait sourire, que.. quand on souriait, on était heureux, et qu'il ne fallait pas être triste. et.. je n'ai pas connu ma maman, enfin, j'étais trop petit pour m'en souvenir, mais, je sais qu'elle m'aimait, mais elle ne me manque pas, parce que je ne me souviens pas d'elle. et puis, c'est toi ma nouvelle maman ! alors, il faut pas pleurer maman !  » et dans l'instant où mes fesses touchent le sol, je prends mon petit garçon dans mes bras, ses petites mains entourant mon cou comme un petit koala, mon petit koala. C'est mon petit garçon. « Eh bien, au début, j'étais partit pour lui trouver des jouets.. Donc, j'ai supposé que c'était une rue commerciale ou quelque chose de ce genre !  » Ses mot me firent brusquement mal au coeur, et je baissais la tête pour observer mes chaussures qui prirent directement mon attention. « Mais Ha Neul.. Je suis réel, tout autant que tu l'es, tu sais?  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Dim 8 Sep - 18:31




YOU WERE LIKE HOME TO ME

please don't close your eyes, don't know where to look without them. outside the cars speed by, i never heard them until now





C'est un sentiment cruel l'amour, quand ce n'est aucunement réciproque. C'est pour cette raison que je l'évite depuis si longtemps. Ce qui l'est aussi c'est de voir un jeune homme d'une vingtaine d'année ravagé par la perte de ce qui aurait sans doute pu être l'amour de sa vie. Je ne connais rien de toute cette histoire mais je me dis que les choses se sont peut être passées de cette façon. C'est difficile de remplacer l'amour de sa vie, et je sais, je sais que je ne suis pas la femme merveilleuse par excellence ; Je suis un concentré de maladresse, je suis trop sensible, je n'ai pas confiance en moi, je perd facilement pied enfaite. J'ai des tas de défauts, je pourrais en faire une liste, je pourrais en faire une liste de dix pâtés de maisons. Je ne suis pas la femme parfaite et en plus de ça, je ne me suis jamais occupée d'un enfant. Mais ce serait un mensonge de dire que je ne ressent rien pour Min Seok. Je cherche tout un tas d'adjectifs pour décrire à la perfection ce que je ressent, mais il n'y a pas de mot assez juste. Est-ce que vous trouvez un mot assez juste pour décrire cet état vous ? Le fait d'avoir besoin d'être proche de cette personne, le fait d'avoir besoin qu'il vous parle qu'il soit là, le fait de se sentir mal lorsqu'il se sent mal et le fait de le faire passer avant votre propre vie enfaite. Voila comment je me sens et ça fait mal. Mais malgré tout, j'arrive à sourire quand Min Ki m'encourage à sourire.


Ha Neul - T'es adorable je murmure avant de déposer un baiser sur son front et laisser son père le prendre.


Je lève les yeux vers lui lorsqu'il me dit qu'il est réel, dit comme ça, je pourrais y croire si ce n'est pas déjà le cas. Je me dis qu'il ne faut pas que j'y crois, parce que ça va me faire encore plus mal, mais j'peux pas m'en empêcher enfaite, c'est plus fort que moi. C'est plus fort que moi... Je passe ma main sous son bras et pose ma tête sur son épaule .


Ha Neul - Redis-le s'il te plait... Je ferme mes yeux avant de poursuivre Tu sais, j'ai paniqué... Je sais que t'es pas à moi et que tu seras jamais à moi. Mais j'ai eu peur de te perdre, j'ai eu peur de plus de voir, de plus pouvoir t'entendre... Parce que c'est peut être bête mais, peut être que ça a pas de sens, mais t'as pris tellement de place... Hochement de la tête Redis-le simplement...







love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Dim 8 Sep - 22:56


haneul&minseok
hold me in your arms again..


[justify]Je ne peux me prétendre expert en amour quand je sais exactement que je ne l'ai été qu'une fois, et que cette fois, ça n'a même pas été pour la mère de Min Ki. Non, c'était pendant une autre partie de mon adolescence assez futile. Ce genre de partie que l'on essaye d'oublier parce que c'est une erreur de jeunesse. Mais là, je ne peux pas dire non plus que mon coeur ne bat pas pour la personne qui est assise à mes côtés, ce serait mentir. C'est un sentiment différent de ce que j'ai toujours éprouvé pour les gens. Cette envie de l'avoir pour moi, qu'elle puisse être là, que je puisse partager des choses avec elle, même si cela peut sembler factice dans un monde pareil, je sais que .. Même si un jour je venais à me réveiller, je ne l'oublierais pas, et je ferrais tout pour la retrouver, quoi qu'il m'en coûterait. Je ne connais rien d'elle comme elle ne connait rien de moi, mais il y a ce petit fil conducteur qui nous lie d'ores et déjà, c'est incroyable. Ça me fait chavirer comme jamais, et je sais que Min Ki est déjà sous son charme. Il m'en parle tellement souvent. Mais est-ce qu'elle serrait prête à accepter d'être avec quelqu'un qui porte déjà quelqu'un qui prend la moitié du coeur de cette personne? Car c'est ça, Min Ki prend pratiquement toute la place, je ne ferais rien, sans lui. Je me laisserais certainement mourir, défaillir. Je souris en sentant sa tête contre mon épaule, et laisse ma propre tête reposée sur la sienne, serrant le petit bout de chou qui a finit par s'endormir dans mes bras. « Tu as pris beaucoup de place chez nous également.. Surtout moi d'ailleurs.. Je sais pas comment t'expliquer ça, c'est tellement flou ici que.. je m'y perds encore, je ne sais pas si tout est réel, ou si nous sommes encore bel & bien réel ou si nous sommes des hallucinations.. Mais.. Je.. Tu me laisses pas indifférent, Ha Neul.. Et.. Je suis réel, je le sais, j'en suis persuadé, c'est une certitude..  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Mar 10 Sep - 18:58



Je sens sa tête se poser sur la mienne et petit à petit, je commence à avoir de moins en moins froid. Je me sens bien avec lui. Je me sens comme si j'étais à la maison. Et vous savez, je n'ai jamais réussi à me sentir réellement chez moi où que ce soit. J'ai eu l'impression de me perdre en cours de route à chaque fois avant de tomber sur Min Seok. Et peut être que c'est un peu précipité, peut être que tout ça c'est dans ma tête. Mais comment ces sentiments pourraient être faux ? Je ne me vois pas avec quelqu'un d'autre et je ne le vois pas avec quelqu'un d'autre non plus. Ouais, c'est peut être égoïste mais je ne veux pas qu'il se dirige vers quelqu'un d'autre. J'ai peur de le perdre alors qu'il n'est même pas à moi. Je crois qu'il fallait que je choisisse une route et quitte à foncer droit dans un mur, alors je compte foncer droit dans un mur. Son sourire s'élève comme une lueur d'espoir dans ma vie. C'est comme s'il me disait "t'en fais pas, je vais te sauver de toi même". Tant pis si tout ça, ce n'est que de l'illusion, tant pis ; je m'en voudrais toute ma vie de ne jamais avoir prit la peine d'essayer même si je sais que l'échec pourrait me détruire. C'est terrible l'amour, sérieusement, ça vous écarte de toute logique, ça vous tue parfois.

Quand il parle, je sens mon coeur repartir, ça y est, il se remet à trembler. Ce serait terrible s'il n'était pas réel ; je passerait ma vie à attendre une personne qui n'existe que dans ma tête. Ce serait terrible, vraiment. Mais cette main dans laquelle la mienne se glisse, cette épaule sur laquelle ma tête est appuyée, cette voix. Comment tout ça pourrait n'être qu'un rêve ? Je serre un peu plus sa main en hochant la tête et lorsque j'ouvre les yeux, autour de nous il n'y a plus personne. Ce n'est plus cette route et ces lampadaires et ce trottoir. Non, nous nous retrouvons sur une matière un peu plus confortable -peut être des nuages, peut être des cotons géants ou peut être autre chose- au milieu de nul part. Il ne fait plus aussi froid, du moins, mon corps n'est plus secoué par de légers tremblements.


Ha Neul - Tu sais Min Seok... Je cherche les mots juste et n'en trouvant aucun, je secoue négativement la tête avant d'ajouter J'ai réussi à vivre sans me soucier de toi jusqu'à ce que tu débarques dans ma vie. Et maintenant, j'pourrais difficilement te dire que je pourrais continuer sans toi. J'crois pas que ce soit possible d'ailleurs. Alors faut que tu saches que si t'as besoin de moi, j'suis là, je m'en vais nul part. C'est pas des promesses en l'air qui s'évaporent avec le temps. Moi je serai toujours là. J'ai pas le choix, j'ai l'impression d'être un albatros qui peut pas voler sans toi. Alors ouais... Souviens toi, je suis là.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Mar 10 Sep - 21:40


haneul&minseok
hold me in your arms again..


Je me laissais porter par les effluves de mouvement assez incroyables que mon coeur entreprenait, c'était les montagnes russes dans ma poitrine. Pour une raison qui m'était totalement inconnue malheureusement. Je ne comprenais pas tout ce qu'il se passait, mais une chose était sûre, sa voix me portait dans des lieux et merveilles que je tentais de découvrir, bien que la difficulté était désormais immense. J'avais du mal à comprendre tout ce qu'il se passait en moi, actuellement, je peinais à justifier mes actions et mes pensées. Mais avais-je réellement besoin d'une justification? Je ne devais pas me justifier auprès de moi même, et pourtant, je l'avais toujours fait, mais là, j'en étais purement incapable en fait, je ne trouvais pas de raison suffisamment valable à mes yeux pour que toute ses choses se passent. Peut-être était-ce un coup de foudre? je l'ignorais, mais le coup de foudre, dans ce genre de situation était tellement plausible, mais en même temps tellement compliquée au vu de ma propre situation que je peinais à croire à quel chose de juste. Je comprenais pas tout à l'heure actuelle, alors je me contentais de serrer sa main dans la mienne, et de me raccrocher à ça, à ce petit contact de rien qui faisait tout. Cette douceur du changement de lieu, des nuages aux couleurs pâles dans un fond légèrement sombre, comme pour prouver que le temps était encore d'actualité. Je me perdais à travers ses mots, et je ne su répondre qu'une chose, que trois petits mots aussi simples et doux qui sonnaient comme une demande simple & classique, mais qui prenaient un sens doublement fort à mes yeux. « Reste avec moi. » Je posais mes yeux sur elle, serrant mon fils de mon bras qui le tenait toujours, et mes yeux papillonnèrent un instant, comme pour m'habituer à la nouvelle couleur du lieu. Je répétais juste. « Reste avec moi Ha Neul.  » Ma voix était douce, mais était légèrement tremblante, comme si j'avais du mal à sortir ses mots de ma bouche. C'était la réelle première fois que je les disais à quelqu'un. « Je sais.. C'est.. Bizarre comme demande, mais je.. Je suis tout seul ici, enfin.. on es tout seuls ici, et.. J'ai pas envie de te perdre puisqu'on ne sait pas ce que nous réserve ce monde, alors.. je voudrais juste te garder près de moi, juste un peu.. Je veux pas te perdre, ça me ferrait peur de te perdre en fait alors je.. arg.  » je bafouillais, et je me perdais dans mes mots.. Quelle galère..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Mer 11 Sep - 19:50



Me retrouver ici avec lui c'est étrange. Me retrouver ici avec lui c'est bien. Me retrouver ici avec lui, ça me donne l'impression d'avoir couru pendant une éternité sans savoir où j'allais. J'ai beau chercher les mots juste, ils s'agitent dans ma tête sans que je puisse les attrapés. Je cherche sérieusement pourtant, les mots juste pour exprimer ce que je ressens en ce moment. Je n'ai que des bouts de phrases avortées, que la moitié de ce que je veux dire et pourtant j'aimerais que la description soit belle, j'aimerais ne pas me perdre dans mes explications. Je garde les yeux fermés un moment avant de découvrir ces nuages sur lesquels nous sommes assis. Tout ça semble tellement réel, je peux les sentir, ces nuages, ces espèce de cotons et c'est confortable. Je jette un regard à Min Ki encore endormi, il est adorable, je ne cesserai jamais de le dire. Et pourtant, je n'ai pas l'habitude des enfants ; certains sont invivables à son âge mais lui est particulièrement calme, il a beaucoup de patience et surtout, il est costaud.


La voix de Min Seok ma ramène à notre discussion dont je ne me suis pas vraiment éloignée. Je lève la tête vers lui et l'écoute patiemment. Il semble que lui aussi se perde dans ses explications, butte sur les mots, comme je butte sur les miens depuis qu'il a débarqué dans ma vie. Ca me fait légèrement sourire... Vous savez, avant lui, je m'appliquais à détester les gens pour éviter de les aimer. Je me faisais volontairement détester par les gens que j'aimais de peur de les perdre en première. Je retire mon bras pour me lever et me placer derrière lui pour finalement le prendre dans mes bras et à nouveau fermer les yeux.


Ha Neul - J'ai compris... J'ai compris, je ne disparaîtrai pas non plus. Je resterai avec toi, jusqu'à ce que tu finisses par te lasser de ma présence... Non, je secoue négativement la tête Je t'interdis de te lasser de moi, compris ? J'pourrais pas m'en remettre. J'pourrais jamais m'en remettre... Je dépose un baiser sur sa joue avant de lui demander Dis... Qu'est-ce que tu faisais avant de te retrouver ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Jeu 12 Sep - 20:23


haneul&minseok
hold me in your arms again..


Je me posais souvent des questions sur les sentiments qui pouvaient être dans mon coeur. Si c'était de l'amitié, un crush, ou de l'amour, parfois je l'ignorais, comme avec Ha Neul. C'était comme si... Je n'en savais rien. Je me disais que ce n'était qu'un crush, ou alors le début d'une très grande amitié. Mais une chose était sûre, c'est que je ne voulais en aucun cas m'éloigner de Ha Neul. Elle prenait une place bien importante chez moi comme chez Min Ki, et ni moi ni lui ne pourrions la regarder partir, ce serrait sûrement bien compliqué à vivre, surtout pour lui. Lui qui ne connaissait pas réellement sa mère, et qui voyait en Ha Neul une figure maternelle à peu près solide, je ne pouvais le lui arracher, et elle comptait pour moi aussi. D'une manière que je ne saurais expliquer, mais elle comptait beaucoup. J'aimerais mettre des mots sur ce genre de choses, mais j'en étais purement et simplement incapable. J'avais cette impossibilité pour le faire, c'était bien trop dur actuellement, mon cerveau était perdu, mon coeur et tout ce qui composait mon corps purement et simplement humain. Et là était la faute : j'étais humain, et ma stupidité se reflétait dans le simple fait que je ne savais quoi faire pour me débattre de ses questions qui me tourmentaient depuis que je l'avais vue. Mais je ne peux m'empêcher de sourire, posant une main sur la sienne tout en rehaussant mon petit garçon, et levant la tête pour observer le ciel aux couleurs chatoyantes au dessus de nous, ainsi que les animaux parsemés de petites ailes blanches qui volent au dessus de nous comme s'ils étaient maîtres du monde. Je lâche un petit rire. « Tu dis des bêtises ! Jamais je ne me lasserais de ta présence, tu sais ! Tu es.. » Je me mets à rire doucement, et baisse la tête, soufflant alors qu'un sourire reste accroché à mes lèvres charnues. « Tu es un petit rayon de soleil ! alors je ne me lasserais jamais tu sais ! » Je me permis un nouveau sourire, serrant doucement sa main que je tenais sur la mienne avant de pencher la tête à sa question. Ce que je faisais avant hein.. « J'étais étudiant en stylisme, pour devenir styliste. C'était ma passion, et je travaillais de temps à autre au starbuck près de chez moi pour financer mes études et mon appartement. Et toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Sam 14 Sep - 17:28


Les moments avec Min Seok, je les attrapes pour les enfermer dans ma mémoire et ne jamais oublier. J'imprime ses sourires, ses froncements de sourcils, ses expressions. Les moments avec Min Seok sont précieux, peu importe si on ne se parle pas beaucoup au final et si la journée ne se passe pas intégralement bien. Vous savez, la façon dont il m'a manqué est indescriptible. Non, enfaite vous savez pas, vous pouvez même pas imaginer ce que c'est. Moi j'avais jamais ressenti ça avant ; je me suis sentie seule alors que j'étais entourée et c'était terrible. C'était comme si je m'étais retrouvée dans le noir et que j'attendais qu'il vienne et qu'il me sauve de ma propre solitude. J'ai compris que ça n'irait plus jamais sans lui, mais j'ai mis beaucoup de temps à le comprendre tout ça ; Je suis fichue sans lui, je redeviens Ha Neul, je redeviens cette personne qui sait plus où se mettre. Moi j'pense que c'est dingue cette histoire. Si on m'avait dit un peu plus tôt que quelqu'un aurait autant d'influence sur moi, je ne l'aurait pas cru. Mais c'est là ; il me fait devenir si spéciale, j'ai l'impression d'être quelqu'un de bien à ses côtés et pouf, dès qu'il disparait, le sort est rompu. Il commence une phrase qu'il ne semble pas être achevée ?


Ha Neul - Je suis ? Je t'entends pas à cette distance Min Seokie, je dis sur un ton faussement sérieux.


A la fin de la phrase, mon coeur se serre avant de repartir. Clairement, je n'ai pas l'habitude et le silence qui s'installe en témoigne. Je tente de trouver les mots justes, encore une fois, mais de peur de gâcher l'instant, je garde le silence. Non, je suis pas devenue muette. Dès que le sujet change, je retrouve la parole. C'est... Magique ?


Ha Neul - Moi j'étais dans un groupe, j'étais la chanteuse et je poursuivais mes études en musique à côté. J'étais sur le point d'arrêter mes études pour être à fond dans le groupe qui commençait à avoir du succès. On était sur le point de réussir, vraiment. Mais je me suis retrouvée ici, sans comprendre ce qu'il m'arrivait. je serre légèrement sa main avant de m'allonger à côté de lui et la reprendre




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Mar 17 Sep - 19:19


haneul&minseok
hold me in your arms again..


Je savais que si j'abandonnais Ha Neul, ce serait perdre une fille en or, elle était exceptionnelle. Il y avait quelque chose d'exceptionnel dans notre relation d'amitié. Moi j'adorais ça, et pour rien au monde, je voulais la perdre. J'aurais presque pu la considérée comme ma meilleure amie, mais en fait, il y avait quelque chose de plus fort qui faisait qu'elle ne pouvait pas juste être ma meilleure amie, et pourtant, je ne la connaissais pas plus que ça et pourtant, je la portais déjà dans mon coeur. Et Min Ki aussi d'ailleurs. Les choses étaient ainsi, et moi, j'adorais ça quelque part, même si je restais quelque part un peu perdu, j'aimais cette sensation d'avoir quelqu'un à qui me rattacher vraiment. « Tu es exceptionnelle Ha Neul ! C'est tout, exceptionnelle. Je crois que je pourrais pas me passer de toi ! » Je souriais, j'avais peut-être l'air d'un con, mais ça ne me gênait pas d'avoir l'air d'un con, en fait. Ça ne me gênait pas. Je voulais montrer mon bonheur d'avoir une amie pareille. J'aimais vraiment cette jeune femme et comme je l'avais dis, je ne pourrais rien faire d'autre sans elle. « Ah ouais? T'étais chanteuse? C'est génial ça ! Tu voudrais pas me chanter une chanson, diiit? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold me in your arms again    Mar 17 Sep - 20:31

Je me met à rire lorsqu'il me dit que je suis exceptionnelle. J'ai l'habitude de ces compliments à propos des paroles et de la musique du groupe. Mais quand c'est lui, c'est tout de suite un peu plus différent, un peu plus gênant dans un sens.


Ha Neul - Mooh... Tu parles comme les présentateurs télé de ces émissions bizzaroïdes que je regarde, je marque une pause avant de me lancer dans une de mes imitations plutôt réussies "Vous avez un talent madame, définitivement, hochement de la tête, c'est certain" je reprend mon sérieux en acquiesçant d'un faible hochement de tête, moi aussi j'pourrais pas vivre sans toi, c'est aussi sûr que la loi de la gravité.

Quand finalement il parle de la chanson, je regrette d'en avoir parlé parce que je suis sûre que... ça y est, il me l'a demandé. Oh bon sang. C'est comme si mes cordes vocales tremblaient elles aussi. J'ouvre la bouche pour lui dire que c'est hors de question, parce que je suis en train de perdre du peu de confiance que j'avais en moi. Mais finalement la referme en pensant à une chanson dont le refrain uniquement me revient. Merde Ha Neul, pourvu qu'il ne comprenne pas l'anglais ?

music

Ha Neul - C'est le seul refrain qui me revient alors... Alors ne me juge pas hn. Je ferme mes yeux et m'éclairci la gorge en essayant de retrouver le rythme de ma main libre. Pourquoi c'est le seul refrain dont je me souviens, je marmonne pour moi-même Did you say you wanna dance with me ? Say you wanna put your hands on me. Did you say that there's a chance for me ? Are you ready now ? Did you say you wanna dance with me? Should be taking off your pants for me. Are you ready for me finally ? Are you ready now ? Ooh Baby, can't you hear our favorite song...

Et tout d'un coup, j'arrive à entendre la musique entièrement. Définitivement, nous sommes dans un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hold me in your arms again    

Revenir en haut Aller en bas
 
hold me in your arms again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combat arms
» Heavy in your arms [Wyatt] -TERMINÉ
» Right Here in my Arms - V2 [Pv Lun]
» Combat arms.
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
and if we never wake up :: 
le réveil
 :: les anciens rps :: abandonnés
-
Sauter vers: